Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GREENSEAS — Résultat en bref

Project ID: 265294
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Norvège

Le contrôle du plancton pour le changement climatique

Un projet de l'UE a récolté des données et amélioré des modèles d'écologie planctonique dans les océans atlantique et austral avec des effets important sur la modélisation du changement climatique.
Le contrôle du plancton pour le changement climatique
Le plancton joue un rôle crucial dans l'écosystème marin en assimilant le dioxyde de carbone (CO2) et en formant la base du réseau alimentaire marin. Pour mieux comprendre le changement climatique, les chercheurs doivent mieux comprendre comment le plancton influence les processus écologiques et biochimiques dans les océans.

Pour y parvenir, le projet GREENSEAS (Development of global plankton data base and model system for eco-climate early warning) a mis au point plusieurs modèles de simulation de l'écologie du plancton. La modélisation portait sur les mesures de la couleur de l'eau, l'absorption d'azote et la répartition géographique du plancton dans l'Atlantique.

Tout d'abord, l'équipe du projet GREENSEAS a recueilli des données historiques sur la répartition du plancton dans les océans Arctique et Antarctique et les mers nordiques et australes. L'étape suivante consistait à générer une base de données sur les flux de (CO2) air-mer dans le sud de l'océan Atlantique. Enfin, ils ont recueilli de nouvelles données caractérisant l'environnement physicochimique ainsi que la structure et la productivité de la communauté phytoplanctonique.

La modélisation mathématique de ces paramètres a permis aux scientifiques de générer des simulations du comportement du phytoplancton en réponse à des stimuli environnementaux. Les moindres changements concernant la masse et la répartition du phytoplancton indiquent des changements importants dans les populations de poissons. Cela peut permettre de procéder à une révision majeure de la politique visant à protéger les ressources halieutiques.

GREENSEAS a développé de nouveaux indicateurs pour les changements dans les systèmes planctoniques. Les chercheurs ont également découvert que les éléments actuels pour la productivité dans les communautés de plancton ne sont pas très précis suggérant qu'ils devraient être recalculés.

Enfin, le projet a créé un portail pour permettre aux chercheurs et décideurs d'accéder aux données et aux analyses sur l'activité du plancton dans ces océans. Le projet GREENSEAS peut contribuer à un meilleur contrôle du changement climatique, ce qui améliorera la prise de décision pour la santé humaine, l'environnement et la vie marine.

Informations connexes

Mots-clés

Plancton, changement climatique, écologie planctonique, océans, réseau alimentaire marin