Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ONCODEATH — Résultat en bref

Project ID: 37278
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Grèce

Utiliser le ligand TRAIL en traitement anticancéreux

Des scientifiques européens ont uni leurs forces contre le cancer en délimitant la voie apoptotique de TRAIL (ligand inducteur d'apoptose lié au facteur de nécrose tumorale) et son utilisation potentielle pour la thérapie cancéreuse.
Utiliser le ligand TRAIL en traitement anticancéreux
Les traitements cancéreux traditionnels tels que la chimiothérapie ou la radiothérapie souffrent d'une réactivité croisée sur les cellules normales. Des innovations dans le domaine de la génétique contribuent à la conception de nouveaux médicaments adaptés visant des molécules cancéreuses spécifiques devant être traitées. Ces approches offrent un traitement plus personnalisé basé sur le profil moléculaire du cancer du patient.

TRAIL est un agent anticancéreux spécifique très prometteur car il fonctionne sur de nombreuses tumeurs et n'a aucun effet sur les cellules normales. Il fonctionne en fixant des récepteurs de nécrose spécifiques et déclenche une cascade intracellulaire d'évènements menant à la mort cellulaire.

L'objectif principal du projet ONCODEATH («Sensitisation and resistant determinants of cancer cells to death receptor-related therapies») était donc l'élucidation des mécanismes qui confèrent une certaine sensibilisation ou résistance à l'apoptose induite par TRAIL. Plus spécifiquement, les partenaires du projet se sont concentrés sur différents oncogènes et leur impact sur l'apoptose induite par TRAIL.

Une série d'outils pour la surexpression ou l'inhibition oncogénique ont été développés pour étudier l'interaction de voie oncogénique avec TRAIL dans le cancer du côlon. L'objectif ultime était l'utilisation de ces voies pour activer TRAIL dans un traitement contre le cancer.

À défaut, TRAIL a été proposé en traitement associé avec des inhibiteurs d'autres voies cancéreuses importantes. Ces inhibiteurs ont été générés, et des molécules supplémentaires qui coopèrent avec TRAIL pour induire l'apoptose identifiées. Une découverte importante du projet ONCODEATH a été le traitement associé simultané d'inhibiteurs de kinase choline et de TRAIL en tant que stratégie synergétique contre le cancer du côlon.

De plus, la résistance à TRAIL a été étudiée dans le carcinome pulmonaire à petites cellules (CPPC) résistant à l'apoptose induite par les récepteurs de nécrose en raison des défauts dans les molécules de signalisation.

Le projet ONCODEATH a démontré que les voies de signalisation spécifiques pouvaient être exploitées pour la génération de stratégies anticancéreuses. Ces médicaments spécifiques aux tumeurs devraient être très efficaces, diminuant les coûts de traitement par la même occasion.

Informations connexes