Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ESPRIT — Résultat en bref

Project ID: 214355
Financé au titre de: FP7-NMP

Perfectionnement des polymères

De nouvelles matières plastiques plus légères et plus résistantes qui peuvent être moulées pour obtenir des formes complexes promettent d'éclaircir l'avenir de l'industrie des plastiques en Europe.
Perfectionnement des polymères
Les composites polymères ont contribué à améliorer l'innovation dans l'industrie et à créer de meilleurs produits en renforçant la résistance, l'élasticité et d'autres propriétés utiles. En particulier, une famille de composites thermoplastiques, connus sous le nom de composites polymères autorenforcés, sont très prometteurs pour créer des matériaux recyclables plus légers et plus rigides.

Le projet ESPRIT («Resource-efficient self-reinforced plastic materials and processing») financé par l'UE visait à améliorer les versions de ces composites à partir de polymères existants tels que les polyamides et les polyesters. Il a étudié de nouvelles façons de faciliter le moulage de ces matériaux pour obtenir une plus grande flexibilité en utilisant les micro-ondes à haut rendement énergétique et des techniques de chauffage par induction. Cela devrait permettre d'améliorer nettement les propriétés par rapport aux matières plastiques actuelles et de réduire les coûts de production tout en offrant la possibilité de créer de nouvelles formes complexes.

Pour atteindre ses objectifs, l'équipe du projet est parvenue à produire les matériaux intermédiaires nécessaires pour créer les feuilles de matériaux supérieurs qui pourraient permettre de surmonter les difficultés de moulage et de produire des formes complexes en trois dimensions (3D). Le procédé nécessitait de chauffer et de former les matériaux intermédiaires en extrudant des granulés pour fabriquer des feuilles et en ajoutant des additifs de chauffage électromagnétiques tels que de la poudre de fer ou des nanotubes de carbone.

Cette approche a permis d'obtenir des polymères autorenforcés dont le poids est inférieur de 30 %, tout en abaissant les coûts. Le projet a créé un polymère autorenforcé particulier dont le prix au kilogramme est pratiquement identique à celui de la fibre de verre et dont les propriétés de recyclage sont supérieures, deux facteurs qui devraient permettre d'assurer la popularité de ce nouveau produit.

Pour démontrer ces nouvelles technologies, l'équipe du projet a produit plusieurs éléments tests présentant des propriétés différentes. Il s'agit notamment d'un bouchon de bouche d'incendie à paroi épaisse qui résiste à la pression et d'une pale de ventilateur plus légère et plus efficace. Parmi les autres éléments, citons un bac d'accumulateur efficace, un nouveau protège-tibia et une platine robuste.

Certaines de ces applications peuvent être exploitées dès à présent, tandis que d'autres ne sont pas encore prêtes à être commercialisées. Dans l'ensemble, la technologie permettra de réduire l'utilisation des matériaux grâce à des produits plus légers et qui résistent mieux aux impacts, ce qui offrira à l'industrie européenne des plastiques la possibilité d'être plus compétitive et plus respectueuse de l'environnement.

Le site web du projet ESPRIT a souligné les réalisations de l'équipe et a contribué à diffuser ses conclusions précieuses, étayées par des documents universitaires, des communiqués de presse et des événements. Enfin, un séminaire portant sur une stratégie d'exploitation a été organisé en 2009, complétant ainsi la viabilité commerciale de la nouvelle technologie et ouvrant de nouvelles perspectives importantes pour l'industrie européenne, grâce aux polymères autorenforcés.

Informations connexes