Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SAWHOT — Résultat en bref

Project ID: 247821
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: France

Une nouvelle sonde industrielle sans fil à haute température

Une nouvelle sonde a été mise au point. Elle utilise les ondes acoustiques pour mesurer la température sans fil dans des environnements industriels extrêmes. Cette réalisation est une véritable aubaine pour l'industrie manufacturière.
Une nouvelle sonde industrielle sans fil à haute température
L'onde acoustique de surface (OAS) est une onde sonore qui parcourt la surface d'un objet. Un appareil piézo-électrique convertit le son en signaux électriques (comme un micro). La combinaison de ces deux principes donne lieu à des sondes industrielles résistantes capables de supporter de fortes températures et de fonctionner sans fil. Ces sondes peuvent être très utiles aux secteurs travaillant à de fortes températures, dont la nanotechnologie moléculaire.

Le projet SAWHOT («Surface acoustic wave wireless sensors for high operating temperature environments») fait partie du 7e programme-cadre européen (FP7). Il fait l'objet d'un partenariat entre l'Europe et la Russie, dont le but est de démontrer l'efficacité des sondes sans fil opérant à des températures (élevées ou basses) sans précédent. Il a ainsi rapproché 10 Européens et 4 Russes représentant le milieu universitaire ou industriel.

Le projet SAWHOT visait à la création et la mise en place de technologies pour la fabrication d'une sonde à ondes acoustiques de surface opérant entre -200 °C et +900 °C. L'élément phare de cette technologie repose sur le nouveau matériau piézo-électrique offrant une excellente résistance aux températures extrêmes. Par ailleurs, le projet SAWHOT a exploité une autre technologie supérieure, à savoir la nanolithographie, pour imprimer des motifs et des composants bien plus fins que par le passé.

Parmi les applications visées par le projet figure la production de nanotubes de carbone, la mesure de la température dans les moteurs des turbines à gaz et les alimentateurs des sous-stations haute tension.

Ce projet ambitieux a déjà atteint la ligne des 650 °C et des 800 °C. Ces étapes sont décisives et devraient permettre l'utilisation des appareils OAS dans les environnements les plus extrêmes de l'industrie. Les résultats ont été publiés partout dans le monde et ont donné lieu à plusieurs demandes de brevet. L'objectif des 900 °C n'a pas pu être atteint pendant la durée du projet.

Les résultats devraient être utilisés sur le marché: certains procédés techniques pourraient être exploités dès aujourd'hui tandis que d'autres sont prêts pour la réalisation de prototypes. Cependant, d'autres travaux sont nécessaires avant la commercialisation du projet. Les partenaires industriels souhaitent participer au développement continu de l'industrialisation de la technologie du projet SAWHOT, si possible dans les trois ans.

Informations connexes