Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

VALIANT — Résultat en bref

Project ID: 233680
Financé au titre de: FP7-TRANSPORT

Prédire et réduire le bruit au niveau de la cellule

Des avions plus calmes sont nécessaires pour le confort des passagers et les limites de l'impact sur les environnements des aéroports. Des scientifiques financés par l'UE ont développé des outils de prédiction du bruit pour améliorer la conception.
Prédire et réduire le bruit au niveau de la cellule
Un des objectifs ambitieux du Conseil consultatif pour la recherche et l'innovation aéronautique en Europe (ACARE ou Advisory Council for Aviation Research and Innovation in Europe) est de réduire de 50% le niveau de bruit perçu des avions à voilure fixe, d'ici 2020. Le bruit au niveau de la cellule (AFN) est un élément important du bruit total émis par les avions modernes.

Les modèles précis d'AFN qui mettent l'accent sur le prototypage virtuel sont critiques. Cependant, la prédiction et la conception en découlant pour la réduction du bruit sont difficiles à cause de la complexité et de la diversité des sources d'AFN turbulents à bande large. Le projet VALIANT («Validation and improvement of airframe noise prediction tools»), financé par l'UE, a simplifié cette complexité. Les chercheurs se sont concentrés sur des configurations de cas d'essais représentant la principale bande large des mécanismes d'AFN, à savoir les trains d'atterrissage et les dispositifs hypersustentateurs.

Des cas d'essais génériques simplifiés ont été sélectionnés pour valider et améliorer la prédiction du bruit pouvant être appliquée, plus tard, dans des cellules réalistes à grande échelle. Les chercheurs ont évalué les composants de la chaîne de génération du bruit et leurs interactions mutuelles et permis le développement d'une base de données expérimentale et d'outils numériques de prédiction.

VALIANT a fourni des approches numériques efficaces et fiables de prédiction des AFN ainsi qu'une base de données expérimentale et ont amélioré la vision sur les mécanismes du bruit. Les résultats du projet ouvrent la voie à de futures optimisations des outils de prédiction permettant de réduire la charge computationnelle et d'améliorer la précision. Ces développements permettront de nouvelles conceptions pour des avions plus calmes et ainsi satisfaire la volonté d'ACARE.

Informations connexes