Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

POLYSIMODE — Résultat en bref

Project ID: 240826
Financé au titre de: FP7-ENERGY

Améliorer la performance de la nouvelle technologie photovoltaïque

Des scientifiques ont développé des matériaux et méthodes, à la fois pour le traitement et la caractérisation, afin d'améliorer la technologie photovoltaïque en couche mince utilisant du silicium (Si) polycristallin sur verre.
Améliorer la performance de la nouvelle technologie photovoltaïque
La technologie photovoltaïque a considérablement progressé au cours des dernières décennies et en est maintenant à sa troisième génération d'architecture de systèmes et matériaux, au moins en termes de recherche et développement. La plupart des panneaux solaires fabriqués dans le monde reposent sur trois technologies couvrant le silicium monocristallin, le silicium polycristallin et le silicium ou autre matériau massif en fines couches. Le silicium polycristallin en fine couche, ou polysilicium, s'est révélé être une alternative prometteuse au silicium cristallin massif, offrant un rendement élevé à faible coût. Le projet 'Improved polycrystalline-silicon modules on glass substrates' (POLYSIMODE), financé par l'UE, a été conçu pour améliorer l'efficacité du polysilicium et développer des méthodes innovantes de confinement de la lumière.

L'équipe a mené des études avancées portant sur la caractérisation approfondie de la qualité cristallographique et électrique du polysilicium. Les données générées ont permis de mieux comprendre le rapport entre les paramètres de traitement, les propriétés électriques et optiques des matériaux et les propriétés du dispositif final. La cristallisation induite par faisceau d'électrons d'une couche de silicium amorphe a été choisie en tant que meilleure technique de croissance des couches de polysilicium, donnant des valeurs impressionnantes de tension en circuit ouvert (tension maximale disponible) et une augmentation considérable du rendement. Des progrès ont également été réalisés en ce qui concerne l'amélioration des propriétés des matériaux d'autres composants du dispositif.

Les scientifiques du projet POLYSIMODE ont apporté une contribution appréciable au développement des cellules solaires en couches minces offrant un rendement supérieur grâce au polysilicium. Les résultats préliminaires suggèrent qu'un rendement accru peut être obtenu avec une réduction substantielle des coûts. Étant donné qu'un rendement plus élevé et des coûts moindres sont les moteurs de l'innovation dans ce domaine, les matériaux et les techniques développés dans le cadre de POLYSIMODE sont assurés de mener à de nouvelles solutions.

Informations connexes