Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

LIGNODECO — Résultat en bref

Project ID: 244362
Financé au titre de: FP7-KBBE
Pays: Brésil

Les innovations de biocarburant améliorent la conservation et l'économie

La production durable de biocarburants et de papiers spéciaux est limitée par deux défis fondamentaux: la production dépend de produits chimiques fossiles dérivés des combustibles et les pratiques de production excessive. Résoudre ces dilemmes conduirait à une industrie des produits forestiers plus écologique et plus économique.
Les innovations de biocarburant améliorent la conservation et l'économie
L'industrie forestière au Brésil est un sujet sensible. Les conditions de développement du pays le placent au premier rang de la production de biocombustibles mais l'industrie est également le sujet d'une grande inquiétude au niveau environnemental. Une industrie forestière durable requiert donc un équilibre entre considérations économiques et environnementales. Cela est notamment possible grâce aux innovations scientifiques financées par l'UE.

Récemment, un groupe de chercheurs financés par l'UE a conclu un partenariat avec deux entreprises forestières afin de développer le projet LIGNODECO. Leur objectif principal était de réduire la dépendance de l'Europe envers les combustibles fossiles généralement nécessaires pour produire les produits chimiques requis pour produire le papier et les biocarburants. LIGNODECO a également visé à améliorer la durabilité via les biocarburants et le processus de production de papier.

LIGNODECO s'est concentré sur l'herbe à éléphant (Pennisetum spp) et cinq types de clone d'eucalyptus qui sont tous incroyablement productifs au Brésil. Après une analyse approfondie de la composition physique et chimique de ces plantes, LIGNODECO a mis au point de nouveaux processus pour décomposer la lignine, l'hémicellulose et la cellulose dans ces espèces.

Les prétraitements qui décomposent ces composants sont la première étape de la production de biocarburant et de papier et ils peuvent considérablement améliorer l'efficacité du traitement. Les partenaires du projet ont breveté plusieurs traitements, y compris la cuisine alcaline, un solvant à base d'éthanol et de plusieurs enzymes, qui ne requièrent pas de solvants à base de combustibles et sont plus efficaces pour décomposer les plantes.

En outre, LIGNODECO a confirmé que leurs espèces à l'étude sont multifonctionnelles; les plantes cibles sont des candidates pour permettre la transformation des usines de pâte à papier en bio-raffineries. Les chercheurs ont également découvert que l'eucalyptus produit une pulpe de papier de grande qualité et que l'herbe à éléphant produit une pulpe hautement absorbante.

Enfin, LIGNODECO a contribué à l'amélioration du flux des déchets qui réduirait considérablement les impacts écologiques néfastes des processus du papier et des biocombustibles. En particulier, l'équipe a identifié des techniques et des opportunités pour utiliser les boues effluentes des usines de papier kraft comme biocarburant. En outre, le solvant à base d'éthanol utilisé pour prétraiter le matériel destiné à être utilisé comme biocarburant est en fait un produit dérivé du traitement de la biomasse.

Grâce à l'innovation technique, LIGNODECO a réduit la dépendance de l'industrie du papier des combustibles fossiles, réduisant de la sorte les émissions de dioxyde de carbone. Dans le même temps, LIGNODECO a amélioré la capacité de l'industrie à exploiter les herbes vivaces et autres cultures bioénergétiques vivaces. Ces cultures assurent une faune plus diverse, des racines plus saines et un sol de meilleure qualité ainsi qu'une meilleure capacité à séquestrer le carbone que les cultures en rangs.

Informations connexes

Mots-clés

Production de papier, biocarburant, herbe à éléphant, produits forestiers, innovation industrielle, durabilité