Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SHERACA — Résultat en bref

Project ID: 244364
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Égypte

La coopération égyptienne et européenne

Un projet de l'UE aide l'Égypte et l'UE à élargir leur collaboration. Les programmes de formation servent à renforcer les capacités et à améliorer la qualité, tandis que de nouveaux partenariats ont développé des synergies avec d'autres projets et ont renforcé la participation égyptienne dans le septième programme-cadre (7e PC).
La coopération égyptienne et européenne
L'Égypte espère améliorer sa capacité de recherche, partiellement par la collaboration avec l'Europe. Les représentants officiels de l'Europe considèrent cette collaboration comme étant également bénéfique; ainsi, plusieurs accords facilitant l'échange de la recherche ont été signés depuis 2005.

Une initiative supplémentaire facilitant cet échange était le projet SHERACA («Shaping Egypt's association to the ERA and cooperation action»), financé par l'UE. Le partenariat de quatre membres a démarré en décembre 2009 et s'est clôturé en mai 2013. Son objectif était de renforcer la participation des chercheurs égyptiens dans les activités de l'Espace européen de la recherche (EER), en collaborant avec d'autres projets de l'UE ayant le même objectif.

Les travaux effectués pendant les 18 premiers mois étaient pratiquement sans encombre. L'objectif principal était de renforcer la capacité des conseillers de PC d'Égypte par un programme de formation, couvrant les questions administratives et techniques. Les résultats étaient une véritable amélioration dans la qualité de l'assistance offerte à la communauté de la recherche égyptienne, entraînant une meilleure participation égyptienne dans plusieurs appels de 2011 du 7e PC. Les activités de SHERACA ont entraîné le développement de synergies avec d'autres projets régionaux, y compris un meilleur partage des ressources et une visibilité renforcée de la recherche égyptienne en Europe.

Les évènements politiques égyptiens dès le mois de janvier 2011 ont influencé plusieurs activités du projet. Cela a entraîné un retard et la Commission européenne a accordé une extension de six mois du projet, ce qui n'a pas affecté le budget.

Le projet a développé un portail web convivial et un contenu adapté. Le portail a contribué à créer des liens et a renforcé la communication. Les membres de l'équipe ont également encouragé des partenariats, qui ont permis de renforcer la visibilité de la capacité de recherche égyptienne en Europe, et d'évaluer la participation de l'Égypte au 7e PC pour évaluer les accords de coopération actuels. SHERACA a renforcé les capacités des conseils nationaux pour les programmes financés par l'UE via la formation et l'analyse de comparaison. La liste inclut des experts thématiques, des Points de contact nationaux (PCN), des administrateurs de recherche et des officiers de liaison industrielle.

De plus, le projet a organisé des activités de formation, des activités de création de synergie et plusieurs autres évènements et ateliers. La sélection des formateurs externes s'est appuyée sur l'analyse des besoins en apprentissage.

SHERACA a entraîné une coopération dans le domaine de la recherche entre l'Égypte et de l'Europe. Plus spécifiquement, le projet a offert un accès à l'information, a renforcé les accords d'échange actuels et a identifié des partenariats.

Informations connexes

Mots-clés

Collaboration, capacité de recherche, échange de recherche, Espace européen de la recherche