Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PROHIBIT — Résultat en bref

Project ID: 241928
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Suisse

Prévenir les infections nosocomiales

Les infections associées aux soins (IAS) et particulièrement celles liées aux cathéters intravasculaires centraux (CIC) sont souvent à l'origine de pathologies et de décès dans le milieu hospitalier. Une équipe de chercheurs a rassemblé les données nécessaires pour orienter les décideurs politiques dans ce secteur.
Prévenir les infections nosocomiales
Le projet PROHIBIT (Prevention of hospital infections by intervention and training), financé par l'UE, a analysé et structuré les lignes directrices et les pratiques en vigueur afin d'éviter les maladies nosocomiales dans les hôpitaux européens. Le projet a également isolé les facteurs favorables ou non à ces meilleures pratiques et testé l'efficacité des interventions connues.

La langue et la diversité des systèmes hospitaliers sont un frein en Europe. Un examen des directives actuelles portant sur diverses infections nosocomiales a donc été réalisé dans un certain nombre de pays européens. La portée, les détails, la terminologie et la structure des lignes de conduite variaient considérablement, mais cette étude a donné un aperçu des recommandations disponibles dans la langue du personnel. L'étude recommande un accès à des lignes directrices précises rédigées dans la langue locale. Il s'agit là d'un élément essentiel à la qualité des soins.

Une étude sur le contrôle des infections et la prévention (CIP) a été réalisée à l'échelle de l'Europe. Elle portait également sur l'organisation et la structure du système de contrôle. Cette vision globale du CIP a ciblé vingt-quatre pays, soit plus de 300 hôpitaux, et a permis d'obtenir des informations détaillées sur les infrastructures et les pratiques en termes d'infections nosocomiales.

Les hôpitaux européens ont été invités à participer à un essai, en testant soit la promotion de l'hygiène des mains, soit leur stratégie pour améliorer l'insertion et l'entretien des cathéters veineux centraux. Dans 14 hôpitaux répartis sur 11 pays, 2 000 poses de cathéter ont été scrutées et plus de 4 000 observations relatives à l'hygiène des mains ont été recensées. L'étude montre bien que les méthodes de prévention des infections multimodales sont accessibles et efficaces dans des pays européens de différentes cultures, à condition toutefois de procéder à une adaptation locale.

Enfin, un questionnaire traitant des problèmes d'adoption, de mise en place et de pérennité des programmes de prévention des infections nosocomiales a également été envoyé aux hôpitaux participant à cet essai. Plusieurs thèmes ont émergé de ce questionnaire comme les ressources, les réseaux, la communication, les questions de personnel, l'éducation et la volonté de formation ou l'existence d'une culture de la sécurité.

PROHIBIT a proposé une liste complète de recommandations à la Commission européenne. Elle comprend notamment une stratégie CPI à l'échelle européenne englobant la surveillance, la création d'une plateforme et un organisme de contrôle responsable des lignes directrices, de la formation et de l'adoption de stratégies éprouvées. En termes de budget, PROHIBIT propose de financer les activités CPI de telle sorte que des recherches ciblées puissent favoriser la mise en œuvre et le changement de comportement le cas échéant.

Informations connexes

Mots-clés

Infections nosocomiales, lignes directrices, meilleures pratiques, interventions pour la prévention des infections multimodales, recommandations