Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

COVER — Résultat en bref

Project ID: 218740
Financé au titre de: FP7-TRANSPORT
Pays: Allemagne

Des essais de choc plus représentatifs

Un projet de l'UE a coordonné quatre autres projets visant à limiter les blessures causées par l'automobile. La coopération a abouti à l'adoption de nouvelles normes d'essais de choc, correspondant à une gamme plus large de tailles de corps que ceux testés habituellement, avec de nouveaux capteurs.
Des essais de choc plus représentatifs
Le trafic routier a une image globalement négative en matière de sécurité et les propositions technologiques sont nombreuses en Europe pour proposer des solutions dans le domaine. Malgré les améliorations, les mesures restent optimisées pour les occupants «standard»; en conséquence, le 7e programme-cadre a soutenu quatre projets visant à améliorer la sécurité pour les personnes de toutes tailles.

Le projet COVER («Coordination of vehicle and road safety initiatives») financé par l'UE a été lancé pour coordonner ces différents projets. Ensemble, les projets se sont intéressés aux questions pour lesquelles les différences par rapport à la corpulence moyenne d'un passage ont un impact sur la sécurité, en particulier: les blessures thoraciques chez les adultes et les entraves pour les enfants. COVER a coordonné les projets, en particulier concernant la collecte et l'analyse conjointes des données. De plus, le projet a développé une direction de recherche cohérente, accéléré la mise en œuvre des résultats et organisé la dissémination commune en direction des parties prenantes clés concernant les nouvelles méthodes de test. Le travail du consortium réunissant sept membres a débuté en 2009 et s'est conclu en 2013.

La première activité a été la coordination d'une enquête sur les accidents concernant deux projets. Les résultats ont été présentés lors d'une conférence et devant un groupe d'industriels concernés. En outre, le projet COVER a dressé une liste de plus 700 représentants de parties prenantes, gérée pour tous les projets cibles.

Peu de temps après le début de ses travaux, le consortium a lancé un site web public. Parmi les autres activités de dissémination, on peut citer la production de cinq lettres d'informations annuelles, ainsi qu'une brochure, destinées à la communauté de l'industrie automobile. En outre, le projet a organisé des ateliers publics sur les blessures des enfants et les blessures thoraciques. Les résultats des ateliers ont également été publiés sous formes d'actes.

De plus, le groupe a organisé une série de visites et de réunions avec les parties prenantes, dont les résultats ont ensuite été envoyés à Euro NCAP. Ainsi, l'utilisation de mannequins de simulation d'impact de type féminin a été incluse dans les protocoles futurs. Parmi les améliorations supplémentaires proposées, on peut citer l'utilisation de capteurs abdominaux et diverses autres modifications des mannequins. Les résultats liés aux mannequins sont considérés comme un succès clé du projet.

Grâce au projet COVER, le travail de recherche mené dans le cadre des quatre projets sur la sécurité automobile a été coordonné et disséminé de manière plus efficace. La communication conjointe a entraîné des modifications importantes des protocoles d'essais de choc mis en œuvre, ce qui a abouti à une amélioration de la sécurité pour tous les occupants d'automobiles.

Informations connexes

Thèmes

Safety

Mots-clés

Essai de choc, blessures causées par l'automobile, sécurité routière, moyenne biométrique, blessures thoraciques, mannequins de simulation d'impact, capteurs abdominaux, occupant de voiture