Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

OPEN: EU — Résultat en bref

Project ID: 227065
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT

Le réseau économique une planète

Un important réseau de partenaires a créé une plateforme pour faciliter la création d'une économie plus durable en Europe pour les trois prochaines décennies.
Le réseau économique une planète
La consommation de l'Europe augmente à un rythme qui sera insoutenable dans moins de 20 ans. Pour couvrir nos besoins en 2030, il nous faudra deux planètes Terre au lieu d'une. L'économie a donc besoin d'un nouveau modèle qui respecte les limites de l'environnement tout en étant socialement et financièrement durable. Le projet OPEN: UE («One planet economy network: Europe»), financé par l'UE, a étudié comment les modes de consommation et de production pouvaient devenir plus durables durant les quelques décennies à venir.

Le projet a regroupé huit universités, instituts et organisations de par le monde, dont le World Wildlife Fund (WWF) au Royaume-Uni et le Global Footprint Network. Il a mis au point des indicateurs de consommation intégrés dans un logiciel interactif et à destination des décideurs politiques de l'UE, créant un réseau pour eux, les organisations de la société civile et les entreprises, afin de favoriser une économie à «une seule planète».

Le réseau et l'utilisation du logiciel ont déjà accru la transparence de la prise de décision et l'ont soutenue de bien des façons. Le projet a aussi encouragé l'adoption des indicateurs et a conçu une politique factuelle en vue du passage à une économie à une seule planète.

Les travaux sur les indicateurs ont consisté à combiner des comptes économiques nationaux et des statistiques sur le commerce, en s'appuyant sur un modèle MRIO (entrées-sorties multirégionales) élargi à l'environnement. Ceci a grandement facilité l'évaluation de l'impact sur l'environnement de la consommation et de la production au niveau national. Ils ont également facilité le suivi de la circulation des biens et des services entre 45 pays et régions couvrant l'économie mondiale pour 57 catégories de produits dont les aliments, l'hébergement et les transports.

Parallèlement, la modélisation de scénarios et l'outil d'évaluation des politiques mis au point par le projet ont contribué à quantifier plusieurs scénarios à une seule planète, conçus par les participants. Ceci a conduit à évaluer, en fonction des politiques, ce qui sera requis pour chaque secteur afin de vivre dans les limites d'une seule planète. En outre, le projet OPEN: EU a étudié la liaison entre son réseau, The Friends of Europe Network et la Green Economy Coalition, en vue de faire avancer les discussions sur l'économie à une seule planète au-delà de la durée de vie du projet.

Pour aller plus loin, l'équipe du projet a lancé le site web OnePlanetEconomyNetwork.org, qui a attiré plus de 80 organisations. Elle a organisé des manifestations comme le débat en ligne Green Week, et défini un plan d'action qui a fait son chemin jusqu'aux grandes discussions mondiales sir l'environnement. Une autre grande réussite du projet a été le site d'information www.eureapa.net, qui propose l'outil le plus complet d'impact sur l'environnement.

Grâce à ce projet, on espère que les décideurs politiques proposeront des solutions mieux informées à des problèmes allant de la consommation d'eau douce à l'utilisation durable du capital naturel. Les décideurs politiques pourront ainsi déterminer et mettre en place les politiques pour conduire à une économie à une seule planète en Europe, pour 2050.

Informations connexes