Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TEAMPEST — Résultat en bref

Project ID: 212120
Financé au titre de: FP7-KBBE
Pays: Grèce

Évaluer l'impact de l'utilisation des pesticides

Un projet financé par l'UE a étudié un cadre méthodologique en vue d'un usage plus durable des pesticides par l'agriculture européenne.
Évaluer l'impact de l'utilisation des pesticides
Depuis de nombreuses années, les agriculteurs utilisent des pesticides pour protéger les plantes contre les pathogènes, les insectes, les nématodes et les mauvaises herbes. Leur but initial était d'assurer une récolte viable et d'améliorer la qualité des aliments produits. Cependant, l'utilisation excessive des pesticides a conduit à l'apparition de résistances ainsi qu'à un impact nocif sur l'environnement comme sur la santé des agriculteurs et des consommateurs.

Le projet TEAMPEST («Theoretical developments and empirical measurement of the external costs of pesticides») a étudié ce problème préoccupant afin de proposer des solutions durables. L'équipe a associé des méthodologies théoriques traditionnelles avec des progrès récents. Elle a ensuite testé dans certains pays de l'UE les modèles théoriques et les outils stratéqiques mis au point.

L'évaluation de l'impact des pesticides sur le rendement et la productivité agricoles s'est appuyée sur un double modèle d'exploitation agricole. Les résultats ont montré que si l'utilisation de pesticides est positif pour la production, le rendement décroît globalement suite à une diminution de la productivité de l'agriculteur. Ceci résulte de l'impact des pesticides sur la santé.

Le projet a aussi évalué les coûts externes des pesticides sur les consommateurs, via des expériences de choix portant sur leur empressement à payer des produits contenant plus ou moins de résidus de pesticide. Pour que les consommateurs puissent faire leur choix, il s'est avéré nécessaire de mentionner les conditions de production sur l'étiquetage des produits.

Le projet a aussi étudié comment réduire l'usage de pesticides à un niveau socialement optimal, via divers systèmes et politiques de taxes. Ces systèmes ont été conçus pour viser divers types de pesticides et d'impacts sur l'environnement. Les travaux ont montré qu'aucun système de taxes unique ne peut réduire notablement l'utilisation de pesticides. Dans les années qui viennent, la demande en produits organiques devrait augmenter notablement en UE.

Les résultats du projet ont servi à établir un cadre politique. Il pourrait être utilisé comme repère pour les futurs programmes politiques de l'UE visant une utilisation et une gestion durables des pesticides. En outre, les résultats pourraient orienter de futures décisions concernant le niveau de taxation requis.

Informations connexes

Thèmes

Agriculture