Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle espèce d'algues pour la production de biocarburant

La culture des microalgues pour une utilisation dans la production de biocarburants est une option de remplacement intéressante aux sources traditionnelles de biomasse. Les dernières recherches dans ce domaine ont permis d'identifier de nouvelles espèces et processus importants qui pourraient devenir indispensables dans la production de biocarburant à partir de microalgues.
Une nouvelle espèce d'algues pour la production de biocarburant
Le développement de sources d'énergie propre est essentiel pour ralentir l'utilisation de carburants fossiles à des fins de production énergétique. Les microalgues produisent des triglycérides qui sont d'importants précurseurs de biocarburant, bien plus rapides que d'autres plantes, et qui ne sont pas utilisés à des fins de cultures vivrières ou fourragères. En outre, elles se développent très rapidement et prolifèrent dans tout un éventail de sources d'eaux usées et autres eaux non potables.

Le projet ALGFUEL («Biodiesel production from microalgae»), financé par l'UE, a étudié de nouvelles espèces et des processus originaux pour la production de biocarburants de prochaine génération. Le projet visait à identifier de nouveaux candidats prometteurs pour la production de biocarburant et à aider les chercheurs à mieux comprendre la production de triglycérides par les microalgues à l'échelle pilote. Un autre aspect du projet impliquait le développement de modèles mathématiques et économiques pour étudier la viabilité du biodiesel produit à partir de microalgues.

ALGFUEL a mesuré la croissance et la composition lipidique de plusieurs espèces et a identifié Nitzschia lembiformis comme une nouvelle souche prometteuse. Les études des microalgues communes cultivées en laboratoire fournissaient également de nouvelles données sur les conditions qui favorisent des taux élevés de développement et une production plus élevée de triglycérides.

Ce projet a donc contribué au partage des connaissances et au développement de compétences dans le domaine de la production de biocarburant à partir de microalgues. Les chercheurs ont confirmé que les microalgues sont une source potentielle de biocarburant, et ces informations peuvent maintenant être mises à profit pour étudier la possibilité d'une production à l'échelle pilote ou industrielle.

Informations connexes