Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un interrupteur moléculaire dans le développement du cancer

De nombreuses preuves viennent confirmer l'importance du microenvironnement tumoral dans le développement du cancer. Des chercheurs de République tchèque ont étudié le rôle de la voie de signalisation ERK dans la division cellulaire pour la migration ou la prolifération découlant du déclenchement du cancer et de sa progression.
Un interrupteur moléculaire dans le développement du cancer
Le microenvironnement influence les propriétés oncogéniques et migratoires des cellules cancéreuses par la sécrétion de nombreux facteurs de croissance, d'hormones et d'autres molécules. La voie ERK est essentielle à l'administration de ces signaux, car elle transmet des informations par la phosphorylation séquentielle de ses protéines effectrices Raf, MEK et ERK. Les évènements biochimiques qui ont lieu durant la transduction de signal ont été caractérisés, mais on connaît encore peu de choses sur les réactions biologiques provenant de cette voie.

Financée par l'UE, une bourse de réintégration PROMOTE à l'institut de microbiologie de Prague a permis de se pencher sur ce sujet. Les travaux du projet portaient principalement sur la délimitation de la fonction de la protéine d'échafaudage RACK1 qui s'associe avec les kinases fondamentales de la voie ERK.

Les chercheurs ont observé le rôle important de RACK1 lors du processus de rupture de symétrie. Ce processus est essentiel à la division et la migration cellulaire pendant le développement et la morphogenèse. Les chercheurs ont découvert que RACK1 faisaient perdre la perception de positionnement aux cellules adhérentes, provoquant ainsi leur migration.

RACK1 était également impliquée dans le maintien de la polarité cellulaire dans les cellules en migration et dans la conversion des cellules épithéliales en cellules migratrices. Cela a été possible par le contrôle de l'activité de différents substrats ERK. Par la phosphorylation d'un ensemble distinct de substrats à un moment donné dans un emplacement spécifique, la signalisation ERK était responsable des différentes réponses biologiques comme la migration cellulaire.

L'identification de RACK1 en tant qu'interrupteur moléculaire dans la signalisation ERK pour la prolifération contre la migration pourrait mettre en lumière le processus complexe du développement du cancer. Un autre point important serait qu'elle pourrait servir de cible dans les traitements anticancéreux.

Informations connexes