Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comprendre le fonctionnement de la lecture, des connaissances et de la mémoire

Comment notre cerveau assimile-t-il les connaissances issues de nos lectures? En combinant la modélisation informatique et des données expérimentales, un projet de recherche financé par l'UE, CMOIG, a étudié les mécanismes sous-jacents à la compréhension des textes.
Comprendre le fonctionnement de la lecture, des connaissances et de la mémoire
Il existe peu de consensus parmi les experts sur la façon dont les humains assimilent leurs connaissances par l'intermédiaire de la lecture. En fait, les scientifiques ont encore beaucoup à découvrir sur les mécanismes cognitifs qui interviennent dans nos têtes et qui sont essentiels à notre fonctionnement.

Un projet de recherche financé par l'UE, CMOIG («Computational modelling of knowledge-based inference generation during reading comprehension»), visait à mieux comprendre ces domaines. Le projet multidisciplinaire explore la «génération d'inférence», en étudiant l'étendue et les types des inférences cognitives qui interviennent pendant la lecture. L'objectif était de concilier les trois principales théories contradictoires qui existent concernant la compréhension écrite (basée sur la mémoire, basée sur des explications et basée sur la cohérence), sous la forme de principes communs concernant le rôle de la mémoire sémantique et épisodique à court et long termes.

Afin d'étudier plus avant les liens entre la lecture et les différents mécanismes de la mémoire, un nouveau modèle de calcul qui intègre les travaux antérieurs dans ce domaine a été mis au point. Les résultats ont été combinés avec des expériences utilisant l'analyse des mouvements oculaires pour mesurer les différentes habitudes de lecture.

Les travaux ont permis de mettre au point pour la première fois un modèle de calcul qui intègre des processus de lecture dynamique avec des structures fondées sur les connaissances. Puisque les conclusions et les nouvelles méthodes mises au point peuvent s'appliquer à d'autres phénomènes de compréhension, elles peuvent servir de base pour des recherches futures.

La connaissance est essentielle pour le progrès de nos sociétés. Ainsi, en comprenant mieux la façon dont les êtres humains les acquièrent, ce projet apportera des avantages dans de nombreux domaines, notamment les stratégies éducatives et l'intelligence artificielle.

Informations connexes