Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CAPHIV — Résultat en bref

Project ID: 286798
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Hongrie

Un outil de diagnostic du VIH portable

Le projet CAPHIV aurait révolutionné la détection du VIH en créant le premier système de biocapteurs qui pourrait être appliqué au point de soins pour le dépistage du VIH.
Un outil de diagnostic du VIH portable
Le VIH pose un des plus grands défis médicaux dans l'histoire de l'humanité, comme l'illustrent les millions de nouvelles infections chaque année. Le diagnostic se fait en laboratoire et est souvent long et laborieux. Les tests actuels ne sont pas assez sensibles et peuvent donner des résultats de faux négatifs, notamment à des points précoces d'infection, lorsque la charge virale est faible.

Un faux négatif empêche un traitement rapide avec la thérapie antirétrovirale (TAR) lors de la phase la plus sévère de l'infection, qui se déclenche pendant les premières semaines après l'exposition. Ainsi, des essais plus rapides et précis sont nécessaires à un prix abordable pour être utilisés dans les pays en développement avec une haute incidence de l'infection du VIH.

Le projet CAPHIV («Early detection of HIV-1 using ultra-sensitive, rapid capacitive biosensor»), financé par l'UE, a travaillé sur un système capable de détecter la protéine virale capsidique p24 à de faibles concentrations dans le sang humain. La technologie à l'origine du système CAPHIV ne requiert pas d'amplification de signal et le résultat est fourni en une demi-heure.

En tant que première étape, les partenaires ont dû adapter la technologie à une configuration portable et optimiser le capteur pour éliminer la liaison non spécifique. La chimie de surface a également été manipulée pour accommoder les échantillons de sang dilué sans le besoin de préparations supplémentaires. Une technique de tube vide complètement scellé permet d'examiner les échantillons de sang directement.

Les chercheurs ont établi quatre prototypes qui seront testés dans le prochain projet CAPHIV-DEMO. Étant donné les millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde entier, le marché mondial pour les tests du VIH vaut des milliards d'euros et cible principalement les pays africains et sud-américains où les tests sur le point de travail du VIH sont nécessaires d'urgence.

Pour un test abordable, estimé à 10 euros, le système CAPHIV offre une méthode sûre, portable et abordable pour assurer le diagnostic du VIH. Le dispositif pourrait également trouver une application dans les tests des donneurs de sang dans les banques de sang ou pourrait être adapté à l'avenir pour diagnostiquer d'autres maladies infectieuses.

Informations connexes

Mots-clés

VIH, protéine p24, dispositif portable