Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CROCK — Résultat en bref

Project ID: 269658
Financé au titre de: FP7-EURATOM-FISSION
Pays: Allemagne

Analyse de la rétention des roches cristallines

La rétention des déchets hautement radioactifs dans les sites de stockage géologique en profondeur constitue un aspect important de la sécurité. Des descriptions plus précises des processus associés permettent d'augmenter la confiance de l'opinion.
Analyse de la rétention des roches cristallines
Les incertitudes importantes liées aux descriptions conceptuelles, expérimentales et théoriques des processus de rétention empêchent leur application efficace. Des évaluations très prudentes sont nécessaires pour garantir la sécurité. En réponse aux inquiétudes des organisations nationales de gestion des déchets concernant le transport des radionucléides dans les roches réceptrices éloignées, des scientifiques ont lancé le projet CROCK («Crystalline rock retention processes») financé par l'UE.

Les chercheurs développent un outil qui fait baisser le niveau d'incertitude pour prendre en charge une évaluation des performances et de la sécurité, ce qui permet de renforcer à la fois la sécurité du stockage en couche géologique et la confiance vis-à-vis de l'approche. Pour cela, ils étudient les systèmes sur le terrain et en laboratoire, en utilisant des homologues naturels. Des échantillons sont analysés à des échelles allant de la résolution nanométrique à l'échelle du kilomètre en site réel, et incluent des matériaux oxydés et des matériaux intacts non oxydés. Des travaux expérimentaux et des analyses de données sont utilisés pour développer des descriptions modèles des processus de rétention.

Au cours des 18 premiers mois du projet CROCK, l'équipe a obtenu de nouveaux échantillons de carottes de roches cristallines fracturées ainsi que des échantillons provenant d'études antérieures, et elle a commencé la caractérisation spectroscopique. Les chercheurs étudient le comportement de rétention des échantillons concernant les divers radionucléides étudiés. Ils ont déjà obtenu des résultats importants sur la diffusion et la sorption. Ils utilisent ces informations et des données existantes dans des modèles de sorption et de réactivité de surface. Au final, l'objectif global de la production d'outils permettant de limiter les incertitudes progresse avec deux nouvelles approches de modélisation et un outil numérique.

Le projet CROCK est une entreprise majeure pour vérifier les grandes quantités de données publiées sur les déchets nucléaires oxydés, ainsi que pour étudier les phénomènes dans le système intact non-oxydé. Les données et les analyses seront fondamentales pour développer des outils permettant de réduire les incertitudes associées à la rétention de radionucléides dans les sites de stockage géologique. Elles sont également importantes pour la compétitivité à long terme du programme d'énergie nucléaire de l'UE.

Informations connexes

Thèmes

Nuclear Fission