Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Vers un réseau sans fil économe en énergie et écologique

L'émetteur et le récepteur, associés en une même unité, sont la base des communications sans fil. Une initiative de l'UE a contribué à optimiser ses composants et a mis en place de nouveaux protocoles pour améliorer le service et réduire l'impact sur l'environnement.
Vers un réseau sans fil économe en énergie et écologique
Un émetteur-récepteur adaptable modifie ses caractéristiques en fonction de l'évolution dans l'environnement de transmission du signal, afin d'améliorer le débit. Le projet ATWC (Adaptive transceivers for wireless communications), financé par l'UE, s'est attaché à mettre en place une optimisation adaptative. Le but était de répondre aux exigences des utilisateurs en termes de qualité de service (QoS) pour une liaison haut débit, à tout moment et en tout lieu, et en réduisant la consommation d'énergie. Ceci réduira les rejets de gaz carbonique et la pollution résultant de la mise au rebut des batteries.

Le travail a commencé par la définition des spécifications d'un terminal à plusieurs standards et de la stratégie de reconfiguration, et par le développement de prototypes des composants du système.

La seconde moitié du projet a été consacrée à la conception des prototypes. Les chercheurs ont ainsi proposé l'architecture d'un récepteur reconfigurable multi-standards basé sur un convertisseur de filtrage analogique vers numérique, et ont conçu quatre récepteurs. Ils ont aussi conçu trois émetteurs multi-standards plus efficaces, pour réduire la consommation d'énergie et l'émission de bruit hors bande. Citons encore 6 oscillateurs contrôlés en tension, et l'analyse nécessaire à leur mesure. Tous les composants ont ensuite été intégrés sur CMOS.

Plus de 20 articles ont été présentés lors de grandes conférences internationales et dans de grands magazines scientifiques. Cinq ont été publiés dans l'IEEE Journal of Solid-State Circuits, et six présentés lors de la conférence renommée International Solid-State Circuits Conference.

Le projet ATWC a démontré la faisabilité d'un terminal sans fil économe en énergie, utilisant une optimisation inter-couches pour améliorer la QoS et réduire l'impact sur l'environnement.

Informations connexes

Mots-clés

Émetteur-récepteur, communications sans fil, impact sur l'environnement, récepteur multi-standards, circuits à semi-conducteurs