Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comprendre le vote des eurosceptiques

L'étude de la réussite des partis politiques eurosceptiques en Europe centrale et orientale (ECO) – des perceptions de l'intégration européenne à l'euroscepticisme croissant – stimulera une UE plus saine.
Comprendre le vote des eurosceptiques
Il existe des différences systématiques, bien qu'inexpliquées, entre les opinions publiques des pays d'Europe centrale et orientale (ECO) et des pays d'Europe de l'Est. Le projet DEVBCEEC (Determinants of Eurosceptical voting behavior in CEE countries and party responses) s'appuie sur le fait que le succès de l'étiquette eurosceptique dans les systèmes politiques de partis de l'ECO n'est peut-être pas seulement dû à des sentiments anti-UE. Cela peut être une réponse à la convergence des partis et à la perception d'une corruption généralisée au sein des élites nationales.

Ceci étant, le projet a réalisé une étude quantitative sur plusieurs pays pour tester de manière empirique et rendre opérationnelles ces propositions avec des données au niveau du pays et de la personne de la région. Les informations générées ont permis d'observer les différences de type et de force des partis protestataires.

Trois pays ont été sélectionnés pour la conduite d'une enquête de terrain, à savoir la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie. Les membres du projet ont écrit des études de cas détaillées pour chaque pays, fournissant des informations de base sur le développement économique général, la démographie, les caractéristiques institutionnelles et le développement du système de parti national. Cela a permis d'identifier des facteurs qui peuvent avoir une influence sur le comportement des partis politiques. Le développement d'un échéancier détaillé depuis les premières élections libres jusqu'à aujourd'hui a permis aux chercheurs à tenir compte des effets potentiels d'évènements particuliers sur le comportement des partis politiques.

Les conclusions de l'étude de cas pour chaque pays forment une contribution à un projet d'ouvrage du consortium d'édition Routledge dont le titre de travail est «Prospects on East Central Europe in the 21st Century» (Les perspectives pour l'Europe centrale et de l'Est au XXIe siècle). Une demande de suivi et de financement supplémentaire a été constituée et soumise à une agence de financement autrichienne dans l'objectif d'élargir la portée de l'enquête.

Les résultats du projet promettent d'apporter une contribution à une meilleure compréhension de la réussite des partis eurosceptiques dans une UE en expansion. L'analyse des données de l'étude sur l'euroscepticisme et l'impact de la crise financière sur le comportement des votants continue. Depuis 2013, l'on recense huit présentations à des conférences sur le sujet, dont trois ont été réalisées cette année comme la «Mid-West Political Science Association» à Chicago (2 articles) et le «Council of European Studies Association Meeting» à Paris. Les articles des conférences seront convertis en articles publiables dont deux ont été récemment soumis pour révision.

Informations connexes

Mots-clés

Eurosceptique, comportement de vote, politiques du parti, corruption, partis politiques