Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La génétique du dysfonctionnement mitochondrial

La décomposition métabolique de plusieurs substances organiques se produit dans des organites spécialisés connus sous le nome de mitochondries. Des chercheurs de l'UE ont examiné les antécédents génétiques de patients souffrant de dysfonctionnement mitochondrial.
La génétique du dysfonctionnement mitochondrial
Les mitochondries sont les centrales de la cellule et produisent la majorité de l'énergie. Ces organites contiennent leur propre ADN pour encoder les enzymes nécessaires à la production d'énergie. Cependant, l'ADN nucléaire est également impliqué dans la biogénèse des mitochondries bien que le rôle précis de chaque génome dans ce processus soit largement méconnu.

La compréhension de la nature complexe du processus de biogenèse mitochondriale pourrait fournir des informations mécaniques essentielles en lien avec les maladies métaboliques mitochondriales. Ces troubles multi-systémiques peuvent affecter un individu sur 5000 et sont généralement fatals.

Ainsi, le projet BIOMIT («Biogenesis of the mitochondrial respiratory chain in children with severe multiorgan disorders»), financé par l'UE, cherche à identifier les principaux gènes impliqués dans la biogenèse des mitochondries. Les chercheurs ont séquencé, pour ce faire, les régions d'encodage de gènes dans une cohorte de patients finlandais souffrant d'un syndrome de déficience de la chaîne respiratoire. Le séquençage d'exome a permis d'identifier trois gènes candidats supplémentaires, dont le gène MTFMT. Les mutations survenant au niveau de ce gène affectent la synthèse de l'enzyme méthionyl-ARNt formyltransférase. Le manque de surexpression de cet inhibiteur de synthèse de protéine entraîne des troubles de la chaîne respiratoire, indiquant ainsi que l'expression du MTFMT est liée à la fonction physiologique. D'autres travaux ont indiqué que le MTFMT joue un rôle dans l'assemblage de la chaîne respiratoire mitochondriale et non dans l'initiation de la synthèse de protéines comme on le pensait jusqu'alors.

Les résultats de cette étude fournissent des renseignements inestimables sur les mécanismes sous-jacents la biogenèse mitochondriale. L'étude BIOMIT a identifié de nouvelles cibles pour une analyse génétique de patients avec une déficience de la chaîne respiratoire susceptible d'être utilisée pour le conseil génétique.

Informations connexes

Mots-clés

Mitochondrie, biogénèse, génome, maladies métaboliques, syndrome de déficience de la chaîne respiratoire, gène MTFMT, conseil génétique