Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BRAINPOoL — Résultat en bref

Project ID: 283024
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Pays-Bas

Des indicateurs de remplacement pour orienter l'élaboration de politiques

Afin de mesurer les progrès de notre société dans un sens plus large que celui donné par le seul produit intérieur brut, une initiative de l'UE voudrait augmenter l'influence d'autres indicateurs alternatifs plus inclusifs. Si les connections entre la recherche (productrice de ces indicateurs) et la politique (utilisatrice de ces indicateurs) sont correctement réalisées, ceux-ci pourront être mieux intégrés dans le processus politique et avoir un impact plus important sur la société.
Des indicateurs de remplacement pour orienter l'élaboration de politiques
En 2009, la Commission européenne a ébauché une feuille de route présentant cinq actions principales destinées à améliorer des indicateurs de progrès qui soient en phase avec les préoccupations des citoyens européens et capitalisent les développements récents de la technique et de la politique. Des indicateurs plus inclusifs que le PIB ont ainsi été élaborés pour mesurer les progrès économiques, environnementaux et sociaux de notre quotidien.

Malheureusement, ces indicateurs ne sont pas pris en compte dans le processus politique. Le projet BRAINPOOL («Bringing alternative indicators into policy») a justement été mis en place pour changer cette situation.

L'initiative BRAINPOOL a considéré le problème comme un déséquilibre entre l'offre et la demande, elle a donc cherché à résoudre cette disparité en utilisant la recherche et les activités de courtage. Pendant tout le projet, les partenaires ont cherché à établir des liens entre les différentes parties prenantes et les groupes cibles que sont les responsables politiques, les bureaux statistiques et les organismes de planification.

L'équipe du projet a ensuite caractérisé l'approvisionnement en indicateurs en analysant leur potentiel «au-delà du PIB» dans une perspective de producteur. Ils ont également caractérisé la demande en analysant les priorités des utilisateurs et en déterminant les cadres institutionnels qui les pousseraient ou les empêcheraient d'utiliser ces indicateurs différents.

Ils ont réalisé des entretiens pour déterminer les facteurs qui ont permis à certaines initiatives d'être plus performantes que d'autres en termes d'intérêts et d'influences politiques.

Le consortium a analysé le niveau de la demande en indicateurs au-delà du PIB grâce à des entrevues et des ateliers de travail avec les responsables politiques.

Sept études de cas ont ainsi été menées dans toute l'Europe afin d'améliorer l'usage de ces nouveaux indicateurs en politique. Les obstacles ont été identifiés et le consortium a émis des recommandations qui permettraient de les surmonter.

Un atelier organisé en 2013 a réuni les parties prenantes pour examiner les stratégies susceptibles d'accroître l'absorption des indicateurs au-delà du PIB dans les faits. Cet atelier a débouché sur un plan d'action conjoint pour la mise en œuvre d'indicateurs alternatifs.

En 2014, une dernière conférence a permis d'analyser les défis et les solutions susceptibles d'insérer les méthodes au-delà du PIB dans le processus politique.

Ce projet a donc analysé les obstacles empêchant l'usage des indicateurs au-delà du PIB dans le processus politique et développé des solutions pour les surmonter.

Informations connexes

Mots-clés

Indicateurs de remplacement, politique, programme, produit intérieur brut, le PIB et au-delà