Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La perception du monde extérieur par les nourrissons

Une initiative de l'UE a exploré et caractérisé les complexités du développement cognitif de la petite enfance. Les données devraient combler l'écart entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée, afin d'obtenir des résultats ayant plus d'impact sur la société.
La perception du monde extérieur par les nourrissons
Dans l'année qui suit leur naissance, les nourrissons se développent à une vitesse phénoménale. Jusqu'ici, le domaine des neurosciences cognitives du développement a entretenu peu de liens avec le secteur privé, malgré les nombreuses opportunités d'exploitation des résultats tant au niveau social que commercial.

Le projet financé par l'UE TRACKDEV (Tracking early development: From basic science to applications) s'est concentré sur six thèmes spécifiques d'influence sur le développement et l'apprentissage.

Le travail a démarré par l'étude du développement des représentations du corps dans le cerveau, du traitement des nombres, de l'apprentissage, de la mémoire, de l'attention et des interactions sociales. Ils chercheurs ont couvert les traitements auditif, visuel et moteur, utilisant pour cela plusieurs techniques expérimentales telles que des méthodes de suivi du regard et d'autres tâches comportementales.

Les résultats montrent que les nouveau-nés peuvent prédire avec précision une action continue d'une personne même si eux-mêmes n'ont jamais effectué cette tâche auparavant. Les études démontrent que la conscience du corps est présente dès la naissance et que les nouveau-nés partagent des mécanismes cérébraux de conscience corporelle avec les adultes.

L'équipe TRACKDEV a également examiné le rôle du sommeil dans l'enfance. Bien que cette étude ne soit pas encore clôturée, ils ont découvert que les profils de sommeil changeaient principalement entre quatre et six mois, et qu'il y avait un rapport entre un bon sommeil et une meilleure mémoire. L'étude a également étudié comment le contrôle des mouvements oculaires se développe au cours des 12 premiers mois. Les résultats révèlent que le regard d'un bébé de trois mois est principalement orienté par des facteurs comme la couleur ou le contraste. À quatre mois, les bébés commencent à utiliser des approches plus complexes et ajustent leurs mouvements oculaires aux différentes situations.

TRACKDEV a aidé à combler les écarts entre la recherche de neuroscience cognitive développementale de base et l'industrie; tout en offrant une meilleure compréhension du rapport entre le cerveau du nourrisson et les capacités cognitives.

Informations connexes

Mots-clés

Bébés, développement précoce, conscience du corps, sommeil, mouvements oculaires