Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des systèmes de communication sans fil, respectueux de l'environnement

Les besoins croissants des appareils sans fil en terme de puissance doivent être satisfaits, mais tout en réduisant les rayonnements électromagnétiques et la consommation d'énergie. Une initiative de l'UE a exploré les avantages réels du rendement énergétique dans les systèmes de communication sans fil et les réseaux.
Des systèmes de communication sans fil, respectueux de l'environnement
Le projet GREENET (An early stage training network in enabling technologies for green radio), financé par l'UE, a entrepris de recruter 13 chercheurs débutants pour développer des radiotechnologies à faible consommation d'énergie, à savoir des réseaux cognitifs et le codage réseau. L'équipe s'est attachée à simplifier la couche physique de la technique de transmission, pour réduire les besoins en énergie des systèmes sans fil à plusieurs antennes.

Les scientifiques du projet GREENET ont étudié le potentiel et les limitations de la modulation spatiale ainsi que des techniques MIMO (entrées et sorties multiples). Ils ont ensuite introduit des techniques de modulation pour les communications MIMO. Elles offrent un rendement énergétique (exprimé en joules par bit) jusqu'à cinq fois supérieur aux méthodes MIMO et une complexité informatique réduite à 98 %.

Le projet a également travaillé à la conception d'un contrôle d'accès à faible consommation d'énergie, et à des protocoles de gestion des ressources radio pour les réseaux locaux sans fil et les réseaux cellulaires. Des protocoles innovants ont été proposés et mis en œuvre, améliorant d'environ 60 % les performances et augmentant de 360 % le rendement énergétique (tel que défini plus haut).

Pour réduire les besoins en énergie, l'équipe de GREENET a aussi examiné des méthodes prometteuses de codage réseau, des réseaux de coopération à courte portée, et des réseaux cognitifs. Les solutions de codage réseau proposées garantissent la mobilité et la stabilité du réseau, et apportent une économie d'énergie de 40 %.

Les partenaires ont diffusé les résultats sur le site web du projet et via des présentations, trois conférences internationales et sept activités de sensibilisation. Les résultats ont été publiés dans 27 revues, 107 articles de conférence et 9 chapitres de manuel. Sept séminaires ont aidé à former les chercheurs débutants à la gestion de projet, à la rédaction de propositions ou brevets, et à la planification des activités. Deux journées de sensibilisation des professionnels ont permis aux chercheurs débutants d'entrer en relation avec de grandes entreprises.

Le projet GREENET a formé une nouvelle génération de chercheurs européens, pour satisfaire plus aisément à la croissance des besoins en énergie des consommateurs, grâce des techniques de réduction de la consommation et d'augmentation du rendement des systèmes de communication sans fil et mobile.

Informations connexes

Mots-clés

Communication sans fil, rendement énergétique, techniques de soutien, émissions radio respectueuses de l'environnement, réseaux cognitifs, codage réseau