Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

QUIESST — Résultat en bref

Project ID: 233730
Financé au titre de: FP7-TRANSPORT
Pays: Belgique

Lutter plus efficacement contre la propagation du bruit

La Commission européenne a fixé des objectifs ambitieux pour réduire le nombre de personnes exposées aux nuisances sonores provoquées par les transports de surface. Un nouveau guide étudiant l'optimisation des performances de dispositifs tels que les barrières sonores facilitera la réalisation de ces objectifs.
Lutter plus efficacement contre la propagation du bruit
L'un des buts visés par la directive de l'UE relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement (END) est de limiter le nombre de personnes exposées à la pollution sonore produite par les transports. Les dispositifs de réduction du bruit, tels que barrières, revêtements et enveloppes conçus pour réduire la propagation du son jouent un rôle clé dans la recherche européenne en matière de réduction du bruit.

Plusieurs facteurs peuvent influencer radicalement les performances des dispositifs de réduction du bruit. L'optimisation de leur efficacité est donc un aspect important de toute politique de transport de surface durable. De nombreuses études ont examiné l'optimisation des produits ou des performances sur site mais peu ont traité ces deux facteurs simultanément. Pour la première fois, des scientifiques impliqués dans le projet QUIESST («Quietening the environment for a sustainable surface transport), financé par l'UE, ont étudié les caractéristiques intrinsèques et extrinsèques des produits. Leur but était d'améliorer la capacité des dispositifs de réduction du bruit et de limiter le nombre de personnes exposées au bruit généré par le transport routier et ferroviaire.

Les chercheurs ont étudié le lien entre les propriétés intrinsèques d'un dispositif de réduction du bruit et leur effet sur la propagation du bruit à distance (relation proche/éloigné). Ils ont eu recours à diverses techniques de mesure sur site pour évaluer la réflexion/absorption du son et l'isolation sonore aérienne, afin de contrôler les performances à long terme. Les chercheurs ont constitué la première base de données européenne complète regroupant les résultats nouveaux et anciens des tests réalisés sur les dispositifs de réduction du bruit et les modèles d'optimisation associés. Après avoir caractérisé les problèmes, les scientifiques ont optimisé les performances générales des dispositifs de réduction du bruit en tenant compte de plusieurs critères de performances, tels que des caractéristiques acoustiques et non-acoustiques.

L'étude ne serait pas complète sans la première évaluation globale de durabilité des dispositifs de réduction du bruit nécessaire à la mise en place d'une approche complète de réduction de la pollution sonore générée par les transports de surface. Les résultats du projet sont présentés dans un guide de référence complet sur l'optimisation globale des dispositifs de réduction du bruit, qui intègre des références aux bases de données associées, techniques de simulation, méthodologies de mesure et recommandations.

Le projet QUIESST a étudié la propagation du son et optimisé les dispositifs de réduction sonore pour limiter le nombre de personnes exposées au bruit des transports routier et ferroviaire. Le guide détaillant les techniques de mesure et de modélisation, les méthodes d'optimisation et les recommandations devraient influencer de manière positive la qualité de vie des citoyens européens.

Informations connexes

Thèmes

Transport