Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SUPERBUILDINGS — Résultat en bref

Project ID: 244087
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Finlande

Bâtiments hautes performances

Le moment est venu de normaliser les évaluations des performances des bâtiments en termes de durabilité. Un important consortium européen a montré la voie en développant une série d'indicateurs et un processus d'analyse comparative.
Bâtiments hautes performances
La durabilité est devenue l'un des mots clés de ce siècle. Pays, entreprises et même particuliers sont de plus en plus conscients, et soucieux, de la conservation des ressources naturelles et de la protection de la planète et de son environnement. Réaliser des bâtiments plus durables constitue une excellente manière d'avoir un impact important sur des défis tels que la consommation d'eau et d'énergie et les déchets.

Un grand consortium européen a posé les bases pour le développement d'un système d'évaluation normalisé pour des bâtiments durables (BD) via le financement par l'UE du projet SUPERBUILDINGS («Sustainability and performance assessment and benchmarking of buildings – Superbuildings»). Les scientifiques se sont concentrés sur le développement de méthodes d'évaluation et d'indicateurs de performances environnementales, sociales et économiques au sein du Comité européen de normalisation (CEN) et de l'Organisation internationale de normalisation (OIN).

Le consortium a étudié les facteurs potentiels pour lesquels il manque des informations d'évaluation, ceux qui sont en lien avec des problèmes méthodologiques ou ceux qui sont tout à fait absents actuellement. Les chercheurs ont choisi 13 indicateurs, dont ceux liés à la consommation d'eau et d'énergies non renouvelables, à l'utilisation du sol, au potentiel de réchauffement global, à la génération de déchets, à la pollution de l'eau et à la qualité de l'air intérieur. Les scientifiques ont déterminé que les connaissances locales relatives aux valeurs de performances typiques et aux indicateurs de durabilité sont déjà bonnes chez les architectes, les concepteurs, les autorités de planification et les autorités de la construction. Ces questions n'inquiètent toutefois pas du tout les banquiers, les compagnies d'assurance et les représentants communautaires.

Les scientifiques ont étudié l'utilisation effective des indicateurs de durabilité tout au long du processus de construction, du briefing du client et de la planification pour les BD à la conception, l'implémentation et l'utilisation/la maintenance. L'équipe a également émis des recommandations pour l'intégration technique et sémantique des indicateurs dans la modélisation des informations de construction (building information modelling, BIM). Une plateforme de modélisation relativement neuve, BIM permet aux professionnels de la construction d'explorer un projet numériquement avant de commencer la construction. Les chercheurs ont conclu que les indicateurs de BD sont suffisamment mûrs pour être inclus dans toutes les phases du cycle. Ils ont donc procédé au développement de recommandations pour l'implémentation du système.

SUPERBUILDINGS a étudié le potentiel de normalisation des indicateurs de durabilité du bâtiment pour comparer les performances de construction à tous les stades du processus de construction. Les scientifiques ont jugé les concepts mûrs pour implémentation. La poursuite du développement et l'utilisation à plus large échelle des fondements et recommandations des évaluations de durabilité de SUPERBUILDINGS pousseront le marché vers un niveau supérieur de durabilité.

Informations connexes