Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

Biohybrid — Résultat en bref

Project ID: 278612
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Allemagne

Des tubes de chitosane permettent de régénérer les nerfs périphériques

La lésion de nerfs périphériques est une sérieuse cause de handicap. Un consortium européen a pu développer un implant nerveux artificiel visant à promouvoir et à soutenir la réparation des nerfs périphériques.
Des tubes de chitosane permettent de régénérer les nerfs périphériques
Contrairement au système nerveux central, les nerfs périphériques peuvent se régénérer. Cependant, cette régénération dépend largement de l'étendue des dommages, et peut conduire à la perte de fonction des muscles correspondants. Cela nécessite de développer des thérapies innovantes pour les lésions de nerfs périphériques.

Financé par l'UE, le projet BIOHYBRID (Biohybrid templates for peripheral nerve regeneration) a œuvré au développement d'un dispositif de greffe à base de chitosane biopolymère pour une réparation longue distance des nerfs lésés. Obtenus à partir des coquilles de crustacés, le dispositif est conçu pour combler la lacune dans le tissu nerveux et pour activer la régénération entre les moignons nerveux proximaux et distaux. Une approche expérimentale intégrée comprenait la préfabrication d'un dispositif nerveux biohybride, sa transplantation dans les fossés nerveux dans un modèle animal et l'évaluation du résultat régénératif.

Après trois ans de travail, les partenaires BIOHYBRID ont mis à l'essai des matrices 3D à base de tubes de chitosane creux. Une étude détaillée et une à moyenne échelle qui évalue les tubes de chitosane creux avec différents degrés d'acétylation a abouti au Reaxon® Nerve Guide, qui a été approuvé comme dispositif médical. Ces conduits nerveux ont également soutenu la régénération pour des lacunes de 15 mm chez l'animal.

Les études in vitro de fonctionnalisation de matrice ont montré que les facteurs neurotrophiques conjugués par nanoparticule d'oxyde de fer confèrent les propriétés nécessaires aux matrices, ce qui a conduit à une demande de brevet. L'évaluation in vivo a révélé que l'ensemencement de la matrice avec des cellules Schwann exprimant à l'excès le facteur-2 de croissance de fibroblaste stimulerait la régénération axonale. Les différences au niveau de la régénération nerveuse périphérique entre les rats sains et diabétiques, mâles et femelles ont également été caractérisées.

BIOHYBRID a mis au point un plan d'investigation clinique détaillé pour évaluer la réparation des lésions nerveuses médianes et ulnaires chez l'homme à l'aide d'un Reaxon® Nerve Guide. Ce dernier a été implanté chez certains patients présentant des nerfs périphériques défectueux en Allemagne après sa commercialisation en juin 2014. Le consortium a complété la préparation d'un essai clinique multicentre sur le Reaxon® Nerve Guide dans les nerfs moyens et ulnaires et initié la demande au FDA.

Les résultats de l'essai clinique soutiendront les applications futures des conduits de chitosane composite avancés. L'utilisation clinique du dispositif nerveux bio-fabriqué mis au point devrait accélérer la récupération et le retour à la qualité de vie pour les patients affectés.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Chitosane, nerf périphérique, BIOHYBRID, facteurs neurotrophiques conjugués par nanoparticule, régénération d'axone