Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le taux de lipides pour prévoir les complications de grossesse

La prédiction des complications de la grossesse est d'une importance capitale pour la santé de l'embryon et de la mère. En mesurant les niveaux de lipides pendant la grossesse, les chercheurs européens ont pu prédire le risque de développer une pré-éclampsie ou un diabète gestationnel.
Le taux de lipides pour prévoir les complications de grossesse
Les complications de la grossesse comme la pré-éclampsie sont le résultat du syndrome métabolique et de ses manifestations. Parmi ceux-ci, la résistance à l'insuline et l'hypertriglycéridémie sont les principaux contributeurs du développement de la dysfonction endothéliale. Cependant, peu d'informations sont disponibles sur la physiologie et la physiopathologie des lipides pendant la grossesse et sur la manière dont ils pourraient conduire à une élévation des triglycérides et/ou à de faibles niveaux de lipoprotéines de haute densité (LHD), une manifestation connue sous le nom de dyslipidémie.

Les résultats antérieurs ont suggéré que des niveaux élevés de triglycérides pendant la grossesse étaient associés à un risque accru de diabète gestationnel et de pré-éclampsie. En outre, les femmes atteintes de diabète gestationnel et de pré-éclampsie continuaient d'avoir des niveaux plus élevés de lipides après l'accouchement.

Ceci étant, les scientifiques du projet PREDICT (Evaluation of lipid levels prior and during gestation and association with adverse pregnancy outcomes and subsequent development of true dyslipidemia. Population based study), financé par l'UE, cherchaient à évaluer l'homéostasie des lipides depuis la préconception pendant la période gestationnelle jusqu'à trois ans après la naissance dans une grande cohorte de femmes. À cette fin, ils ont effectué une analyse rétrospective de plus de 27 000 femmes sans aucune indication précédente de morbidité cardiovasculaire, de diabète gestationnel et de pré-éclampsie.

De manière générale, le diabète gestationnel ou la pré-éclampsie était diagnostiqué chez 11 % de ces femmes. Les résultats ont montré un taux accru de diabète gestationnel et/ou de pré-éclampsie chez les femmes ayant de faibles niveaux de LHD et de hauts niveaux de triglycérides avant la conception.

Ensemble, les conclusions de l'étude PREDICT soulignent un rôle pour l'homéostasie des lipides pendant la grossesse et garantissent la projection des taux de lipides chez les femmes en âge de procréer. La mise en œuvre d'un test de routine des lipides devrait aider à prédire les complications de la grossesse et de prendre les mesures appropriées pour les réduire au maximum.

Informations connexes

Mots-clés

Taux de lipides, grossesse, pré-éclampsie, diabète gestationnel, PREDICT