Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

RAILECT — Résultat en bref

Project ID: 222425
Financé au titre de: FP7-SME

Contrôler les soudures de rails par ultrasons

Jusqu'à présent, il n'existait pas de méthode in situ pour inspecter en profondeur les soudures joignant les éléments des rails du réseau ferré dans l'UE. Des chercheurs financés par l'UE ont élaboré une technologie qui devrait permettre de sauver des vies.
Contrôler les soudures de rails par ultrasons
La plupart des voies ferrées modernes, y compris le réseau ferroviaire européen, utilisent des longs rails soudés (LRS) dans lesquels les rails sont soudés ensemble pour former une pièce ininterrompue qui peut être longue de plusieurs kilomètres. Les rails soudés sont plus chers que les voies jointes mais ils permettre de réduire les frottements, d'améliorer la sécurité et ils présentent des coûts de maintenance bien moindres.

Cependant, l'augmentation de la vitesse des trains, du trafic et des charges provoquent de plus en plus de cassures de rails sur le réseau européen. L'inspection visuelle est superficielle et subjective. Il n'existait pas jusqu'à présent de technique de contrôle non-destructif (CND) pour un examen volumétrique des soudures aluminothermiques de rails dans le système LRS. Par conséquent, ces soudures ne faisaient pas l'objet de contrôle volumétrique dans les pays de l'UE.

Des chercheurs financés par l'UE ont élaboré la technologie manquante dans le cadre du projet RAILECT . Le dispositif RAILECT utilise une technologie d'ultrasons multi-éléments basée sur plusieurs transducteurs indépendants plutôt qu'un seul, ainsi qu'un logiciel de reconnaissance automatique de défauts (ADR).

Il s'agit d'un système à fixation rapide conçu pour s'adapter au type de rail européen standard UIC 60 pour les charges de trafic moyennes à élevées. Grâce au déploiement automatique de sondes, à l'interprétation rapide de données et à la classification des soudures avec des critères de type «feu vert/feu rouge», une soudure peut être évaluée de manière complète en 20 minutes. L'optimisation du système devrait permettre de réduire cette durée à cinq minutes.

Le succès des essais réalisés sur le terrain, démontrant la possibilité d'une inspection volumétrique rapide et efficace des soudures aluminothermiques de rail, ont suscité un grand intérêt au sein de l'industrie ferroviaire. La mise en œuvre du dispositif RAILECT devrait permettre au secteur de gagner un temps inestimable et de l'argent, tout en garantissant la sécurité des citoyens de l'UE qui voyagent en train.

Informations connexes