Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ENABLE — Résultat en bref

Project ID: 262473
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Suède

Évaluer les performances des prétraitements écologiques des métaux

Les métaux peints pour une utilisation en extérieur passent par un processus de prétraitement qui utilise des métaux lourds et une grande quantité d'énergie, et qui produit par ailleurs de gros volumes de boues. Des chercheurs financés par l'UE ont testé des alternatives écologiques de manière standardisée pour arriver à des conclusions significatives.
Évaluer les performances des prétraitements écologiques des métaux
Le prétraitement de préparation des surfaces métalliques avant qu'elles ne soient couvertes par un revêtement comportant de la peinture est l'une des étapes les plus importantes du traitement des métaux pour une utilisation en extérieur. Cela permet à la fois d'augmenter la résistance à la corrosion et d'améliorer l'adhérence du revêtement qui est appliqué ultérieurement. La phosphatation au zinc est un prétraitement utilisé communément, mais il est coûteux et gourmand en énergie. Il est aussi un sujet de préoccupation croissante, car il utilise des métaux lourds et produit une quantité considérable de boues.

Les petites et moyennes entreprises (PME) travaillant dans le domaine de la peinture de surfaces métalliques sont sous la pression des exigences des consommateurs et des législateurs pour adopter des procédés respectueux de l'environnement. Cependant, le passage des nouveaux procédés du contexte du laboratoire à un contexte commercial s'est avéré difficile en grande partie à cause du manque de résultats standardisés et contrôlés sur les performances. Un grand consortium s'est constitué pour relever le défi avec le financement par l'UE du projet ENABLE («Environmentally acceptable pretreatment system for painting multi metals»).

Les chercheurs ont cherché à assimiler et à présenter des informations réalistes, vérifiables et simples à comprendre pour les PME concernant les nouveaux systèmes de prétraitement à base de silane et de zirconium. Pour cela, ils ont du évaluer les diverses spécifications de différents substrats et développer les connaissances concernant les mécanismes de protection contre la corrosion des nouvelles formules. De plus, ils ont mis au point des tests accélérés sur la corrosion pour les corréler avec des tests de terrain et accélérer le développement.

Les chercheurs ont démontré que les nouveaux systèmes de prétraitement fonctionnaient plutôt bien sur l'aluminium et raisonnablement bien sur les métaux galvanisés (déjà recouverts d'une couche de zinc), mais que leurs performances étaient médiocres sur l'acier. Ils nécessitent donc des développements approfondis et une évaluation environnementale complète avant de pouvoir être utilisés dans des ateliers de peinture qui travaillent une variété de matériaux de surface sur la même installation de traitement.

Le projet ENABLE a contribué de manière importante au développement de technologies de revêtement écologiques et efficaces pour les matériaux peints. Des alternatives plus écologiques aux pratiques actuelles sont non seulement souhaitées par les consommateurs, mais elles seront bientôt rendues nécessaires par dispositions législatives. Le consortium a fourni des ressources qui faisaient défaut jusqu'à présent, une expérience du contrôle de traitement et des tests accélérés, dont les PME ont besoin pour commencer à évaluer les nouveaux prétraitements de manière standardisée et aboutir à des conclusions pertinentes concernant la faisabilité et le potentiel commercial.

Informations connexes