Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

EUROFORGEN-NOE — Résultat en bref

Project ID: 285487
Financé au titre de: FP7-SECURITY
Pays: Allemagne

Le centre de recherche virtuel de la génétique médico-légale

Un projet de recherche de l'UE a fait progresser les technologies associées à certains cas d'identification génétique à partir d'ADN. Ces technologies pourraient avoir des applications dans la lutte contre le terrorisme, l'identification des victimes de catastrophes, le crime organisé et les menaces pesant sur la sécurité publique.
Le centre de recherche virtuel de la génétique médico-légale
La génétique médico-légale est un nouveau domaine des sciences appliquées qui aura un grand impact sur la sécurité des citoyens. Cependant, l'utilisation de méthodes génétiques pour identifier les délinquants, ainsi que la création de bases de données nationales d'ADN, pourrait porter atteinte aux droits de la vie privée. En outre, des cas comme l'utilisation de la génétique pour prévoir les caractéristiques visibles d'une personne soulèvent des inquiétudes.

Les dimensions sociétale, légale et éthique de la génétique médico-légale sont abordées par le projet EUROFORGEN-NOE (European forensic genetics network of excellence) via la création d'un centre européen virtuel de recherche en génétique médico-légale.

Le consortium a intégré de nouveaux groupes de recherche dans le projet et a transformé avec succès leur site Internet en un centre virtuel de recherche génétique médico-légale. Une réalisation importante pour garantir la durabilité consiste à établir une infrastructure de formation de la génétique médico-légale.

Des progrès importants ont été réalisés dans le domaine de l'analyse ADN médico-légale. Les domaines de recherche sont la découverte de preuves sur les lieux du crime, d'analyses génétiques perfectionnées de nouveaux systèmes de marqueurs guidant l'enquête, et de l'interprétation de données génétiques complexes dans un contexte médico-légal.

Parmi les grandes avancées du projet citons l'accord sur des ensembles d'ARN messagers, de microARN et de marqueurs ADN épigénétiques pour identifier les tissus et les fluides du corps humain. EUROFORGEN-NOE a en outre proposé un prototype de panneau marqueur pour la prévision des origines biogéographiques d'un donneur inconnu, ex. d'un échantillon biologique trouvé sur une scène de crime, à l'aide d'un ensemble mondial d'échantillons d'ADN pour tester sa puissance prédictive.

Les scientifiques ont également développé des logiciels ouverts pour interpréter les profils ADN complexes, simuler des expériences de réaction en chaîne de la polymérase médico-légale et effectuer la déconvolution des mélanges pour trouver des profils probables de traces mixtes d'échantillons d'ADN.

Les partenaires du projet ont réalisé le premier «Audit sur la législation ADN en Europe» ainsi qu'un rapport complet sur la perception du public européen de l'analyse ADN médico-légale. Les activités de diffusion comprennent une participation à des réunions, des ateliers et des congrès, un groupe Facebook et la publication d'articles.

Les activités d'EUROFORGEN-NOE et du centre virtuel améliorent la collaboration entre les groupes de travail scientifiques et les sociétés. Outre le fait qu'ils agissent comme un élément clé de l'intégration à long terme des efforts de recherche, ils garantiront une qualité d'analyse élevée et durable qui profitera au secteur de la sécurité européen.

Informations connexes

Thèmes

Security

Mots-clés

Génétique médico-légale, identification génétique, sécurité des citoyens, bases de données ADN, analyse ADN