Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le microbiote détermine la formation des vaisseaux de l'intestin

L'intestin des mammifères a co-évolué avec des trillions de bactéries colonisatrices. Une étude européenne avait pour objectif de comprendre l'impact de ces bactéries sur la vascularisation de l'intestin et de démêler les mécanismes impliqués.
Le microbiote détermine la formation des vaisseaux de l'intestin
Des études conduites sur des souris élevées dans des conditions sans germes laissent penser que les microbes intestinaux jouent un rôle dans la vascularisation de l'intestin. Lorsque ces animaux sont replacés dans un environnement normal, on observe une formation capillaire importante. Cela indique que l'infection microbienne active l'expression d'un répertoire de gènes pro-angiogéniques dans les muqueuses intestinales.

Partant de cette observation, le projet MICAG («Microbial-induced angiogenesis in the gut»), financé par l'UE, a cherché à élucider comment les microbes intestinaux affectent la morphologie intestinale et déclenchent la formation de vaisseaux. Des souris conventionnelles (CONV-R) et des souris nées sans germes élevées dans des conditions conventionnelles (CONV-D) ont été utilisées pour étudier l'expression de divers facteurs angiogéniques dans les muqueuses intestinales.

Lors de la colonisation microbienne, une expression altérée de la voie de coagulation du récepteur activé par protéase de type 1 (PAR-1) a été observée dans les entérocytes. Ces modifications étaient liées aux altérations dans la voie de signalisation de l'angiopoïétine 1/Tie 2 L'analyse de l'intestin grêle des souris déficientes en récepteurs PAR-1 et PAR-2 a confirmé les modifications dans la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. Les résultats indiquent clairement que la voie de coagulation extrinsèque contribue à la remodélisation vasculaire dans les muqueuses de l'intestin grêle. Aucune modification de la voie de signalisation VEGF n'a pu être observée, ce qui laisse penser qu'elle est d'une importance moindre dans la remodélisation vasculaire dans les muqueuses.

Comme une angiogenèse accrue est décrite comme une caractéristique de la maladie de Crohn, ces mécanismes ont des implications cliniques importantes. Une compréhension détaillée de l'impact des microbes sur la morphogenèse intestinale pourrait aider à décrire la pathogenèse de la maladie et à identifier des pistes thérapeutiques.

Informations connexes