Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CLAIM — Résultat en bref

Project ID: 262449
Financé au titre de: FP7-SME

Amélioration de la qualité et de la rapidité de l'assemblage des métaux assisté par laser

Une nouvelle technologie de soudage des tôles a été mise au point en Europe. Ce nouveau procédé est beaucoup plus rapide et plus économe en énergie, sans toutefois compromettre la qualité de la soudure.
Amélioration de la qualité et de la rapidité de l'assemblage des métaux assisté par laser
Avec le soudage TIG (tungsten inert gas) ou le soudage à jet de plasma, une électrode de tungstène est utilisée pour chauffer le métal, tandis que du gaz d'argon protège le bain de fusion contre les contaminants présents dans l'air. Cependant, jusqu'à présent, le procédé TIG était limité par sa vitesse de soudage.

Le projet CLAIM («Customised laser-assisted plasma arc welding of light alloys and steels»), financé par l'UE, avait pour objectif de surmonter cette limitation. Il visait à créer un prototype industriel, à mettre au point le nouveau procédé et à vérifier son efficacité sur le plan économique.

Au début du projet, les petites et moyennes entreprises (PME) impliquées dans le projet ont défini les besoins spécifiques des utilisateurs finaux. Sur la base de cette analyse, le projet a décidé d'élaborer un procédé au laser à double TIG.

Le projet CLAIM a modifié une triple tête de soudage TIG existante afin de mettre au point un prototype de tête de soudage. Des pièces en aluminium et en acier inoxydable ont ensuite été soudées à l'aide de ce prototype dans le cadre de tests.

Une analyse spectrale et une technique de diagnostic des processus intégrant une caméra à grande vitesse ont contribué à la mise au point complète du procédé. En outre, le projet a élaboré un système de surveillance des procédés afin de détecter et d'identifier les défauts de soudage en temps réel.

Pour assurer une installation correcte de l'ensemble du matériel de soudage, le projet CLAIM a créé un guide relatif au prototype du système et à son fonctionnement. Aujourd'hui terminé, le projet a mis au point un procédé double TIG laser.

Ce nouveau procédé permet de réduire l'apport en énergie pour le soudage et d'en doubler la vitesse sans compromettre la profondeur de soudage. En conséquence, les PME européennes participantes sont désormais équipées et peuvent devenir plus compétitives sur le marché mondial de l'assemblage des tôles. Découvrez la vidéo du projet ici.

Informations connexes