Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HARKEN — Résultat en bref

Project ID: 286265
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Portugal

Aider les conducteurs fatigués

La fatigue au volant est responsable de nombreux accidents mortels sur la route. Une initiative de l'UE a développé un nouveau système de capteurs textiles capables de suivre les signes biologiques du conducteur afin de le prévenir d'un danger potentiel.
Aider les conducteurs fatigués
Les accidents de la route et leurs conséquences représentent un problème important sur le continent européen. En termes économiques par exemple, ces tragédies coûtent entre 10 et 24 milliards d'euros chaque année. La fatigue au volant représente plus de 35 % des accidents de la route et tuent chaque année près de 7 000 personnes.

Grâce au financement de l'UE, le projet HARKEN («Heart and respiration in-car embedded nonintrusive sensors») a pu concevoir un système de suivi du conducteur équipé de biocapteurs intégrés dans la ceinture de sécurité et le tissu des sièges de voiture. En s'appuyant sur le contact non invasif du corps du conducteur avec ces capteurs, le système peut mesurer la fréquence cardiaque et la respiration du chauffeur.

Les partenaires du projet ont tout d'abord défini le système par une revue des meilleures technologies et publications disponibles. Ils ont ensuite mesuré les différents paramètres physiologiques et conçu des algorithmes de filtration des bruits parasites.

Les chercheurs ont élaboré un tissu intégré dans les couvre-sièges et les ceintures de sécurité pour mesurer l'activité cardiaque et respiratoire. Ce tissu est sensible à la pression exercé par le corps du conducteur.

Ces propriétés ont permis de développer une housse de siège et une ceinture de sécurité qui détectent les signes physiologiques du conducteur. Tous deux intègrent en effet ces matériaux intelligents. Une étude de la taille et des proportions des conducteurs a permis de déterminer la meilleure localisation des capteurs.

Les chercheurs ont également conçu une unité de traitement des signaux qui recueillent les données provenant des capteurs et les traite en utilisant les algorithmes précédemment développés par l'équipe.

Enfin, les trois composants principaux du système ont été validés dans un simulateur automobile et en conditions réelles.

Le projet HARKEN a ainsi conçu des dispositifs portables qui assurent une conduite confortable et en sécurité tout en mesurant les symptômes annonciateurs de somnolence et de fatigue. Ces travaux devraient permettre dans un proche avenir de réduire les accidents de voiture en épargnant de nombreuses vies et près de deux milliards d'euros chaque année à l'Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Fatigue au volant, route, capteurs, signes biologiques, capteurs biologiques