Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CHIPCHECK — Résultat en bref

Project ID: 262212
Financé au titre de: FP7-SME

Détecter les composants électroniques contrefaits

La contrefaçon de composants suscite une inquiétude croissante dans l'industrie électronique. Un nouveau système économique et innovant de contrôle par rayons X permettra de visualiser toutes les pièces reçues par les fabricants pour garantir la qualité et la sécurité des produits finis.
Détecter les composants électroniques contrefaits
Les fabricants d'électronique qui utilisent par mégarde des composants dont les performances ou les matériaux ne sont pas ceux attendus peuvent être confrontés à des baisses de rendement, des défauts sur leurs équipements et des rappels de produits. Les contrefaçons de qualité inférieure peuvent même entraîner des dysfonctionnements d'appareils critiques pour la sécurité, qui peuvent faire des victimes ou provoquer des désastres environnementaux.

Il est actuellement impossible de contrôler chaque pièce individuellement. Les composants pour montage en surface sont fournis en bobines ou tubes de 1 000 à 20 000 pièces pour alimenter la chaîne de production de manière automatisée. L'extraction des pièces de leur conditionnement d'origine, suivie d'un contrôle visuel et de test en circuit serait trop coûteuse et prendrait trop de temps. Malgré les précautions attentives dont fait l'objet l'approvisionnement en composants critiques pour la sécurité, des contrefaçons ont fait leur apparition dans la chaîne d'approvisionnement dans l'aéronautique et les industries de défense.

Le projet innovant CHIPCHECK, financé par l'UE, a entrepris de créer un système peu coûteux de contrôle par rayons X permettant d'évaluer chaque composant individuel et réduire ainsi de manière significative l'introduction de composants de circuits intégrés contrefaits dans les produits électroniques. Les chercheurs ont employé un concept unique basé sur des modules peu coûteux de radiographie numérique (RN) par rayons X utilisés dans le domaine des tests industriels non destructifs, ainsi que dans le domaine médical et dentaire. Les systèmes numériques sont plus efficaces que ceux qui utilisent de la pellicule radiographique et permettent de réduire le temps d'exposition pour un contrôle plus rapide. De plus, la RN peut être effectuée dans des cabines de radiographie étanches au plomb, ce qui limite l'exposition de l'opérateur.

Le prototype utilise un contrôleur par rayons X à distance installé dans une cloison métallique. Un mini détecteur à rayons X utilisé dans le domaine dentaire a été adapté pour produire des images de petites zones avec une très haute résolution. Une cabine à rayons X accueille et intègre tous les éléments pour que l'opérateur soit protégé. Le système CHIPCHECK permet d'inspecter des composants individuels fournis sous forme de bobines et autres systèmes d'approvisionnement automatisés en moins d'une seconde.

L'augmentation des flux de composants électroniques contrefaits en provenance de pays culturellement peu sensibles aux questions de propriété industrielle ou avec une législation minimale dans le domaine augmente les probabilités de panne de systèmes critiques pour la sécurité. Le projet CHIPCHECK permettra une détection peu coûteuse et fiable des composants de carte de circuits imprimés pour améliorer la sécurité et la compétitivité des fabricants de produits électroniques de l'UE. Ce système de contrôle a le potentiel pour devenir un standard dans le domaine de la sécurité et pourrait avoir un impact important sur l'économie européenne avec des ventes prévues dans des sites de fabrication du monde entier.

Informations connexes