Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NOZZLEINSPECT — Résultat en bref

Project ID: 232523
Financé au titre de: FP7-SME

Un robot contrôle les soudures de buses

Une initiative financée par l'UE a développé un robot autonome capable d'effectuer des contrôles de sécurité dans les réacteurs nucléaires.
Un robot contrôle les soudures de buses
Les sections des buses en acier soudées dans les installations nucléaires doivent être contrôlées régulièrement car elles peuvent se fissurer sous l'effet de la chaleur et de la corrosion. Les buses forment une partie essentielle du réacteur nucléaire, la détection de fissures est donc nécessaire pour assurer le fonctionnement sécurisé des installations. Les buses sont cependant placées dans des zones soumises à de forts niveaux de rayonnement ionisant et le personnel en charge du contrôle dispose de très peu de temps pour entrer dans le réacteur et mettre en place et calibrer les équipements de contrôle.

Le projet 'Autonomous robot for an automatic inspection of nozzle welds in nuclear environment' (NOZZLEINSPECT), a conçu un robot capable d'effectuer ce travail essentiel. Le principal objectif était d'automatiser les procédures d'étalonnage et de contrôle en élaborant un système intégré, facile à installer et pouvant être amené à la zone d'inspection.

Les partenaires du projet ont fabriqué un prototype de système de contrôle permettant de surmonter les problèmes techniques liés au matériel et de développer ainsi les algorithmes logiciels nécessaires au contrôle et à l'inspection. Le prototype devait être grand, mais assez léger pour pouvoir être porté et monté sur roues. Il devait, de plus, être assez stable pour ne pas basculer lors des manœuvres et suffisamment rigide pour résister aux forces de serrage et autres contraintes.

Les chercheurs ont développé une nouvelle sonde à commande de phase flexible permettant une inspection complète des zones de soudure de buse sans nécessité d'être fréquemment remplacée, comme les sondes à ultrasons. Ils ont également construit un système de navigation de pointe qui utilise sa capacité de direction en 3D pour suivre la soudure autour de la buse qui peut ainsi être contrôlée en une seule opération. Ils ont développé une technique à ultrasons pour contrôler la soudure de la buse, ainsi que des outils d'analyse pour interpréter de grandes quantités de données 3D.

Le robot permet de réduire considérablement le temps de contrôle et d'intervention humaine, d'économiser ainsi du temps et de l'argent, d'augmenter la fiabilité et de protéger davantage le personnel de l'absorption de rayonnement. Le consortium de NOZZLEINSPECT commercialisera le système pour les potentiels utilisateurs finaux tels que les exploitants d'installations nucléaires et les entreprises de services de contrôle. Le système permettra donc de soutenir l'industrie nucléaire et l'économie européenne en général.

Informations connexes