Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ALGADISK — Résultat en bref

Project ID: 286887
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Espagne

De la biomasse algale à partir des émissions industrielles

Les micro-algues peuvent fournir une source de protéines alternative aux animaux et à l'homme et peut également aider à réduire le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère. Une initiative financée par l'UE a étudié les meilleures manières de produire des micro-algues pour le captage de CO2 et la production de biomasse.
De la biomasse algale à partir des émissions industrielles
L'objectif du projet ALGADISK (Novel algae-based solution for CO2 capture and biomass production) était de développer un réacteur bio-film modulaire, échelonnable et automatisé pour produire la biomasse algale. Outre le fait d'être viable commercialement, ce réacteur permet également le captage de CO2 des émissions industrielles pour la création de produits organiques de grande valeur.

Le bioréacteur d'ALGADISK a été conçu pour être modulaire et échelonnable afin de permettre aux entreprises de toutes tailles de réduire leurs émissions de CO2 et de produire des produits de valeur. Les algues ont été cultivées en milieu aqueux et sur des surfaces biocompatibles pour permettre l'absorption de CO2 sous forme liquide ou gazeuse. Cela a considérablement amélioré l'efficacité du réacteur et a réduit le besoin d'eau. La récolte automatique et continue des algues a été conçue pour optimiser l'absorption de CO2 et la production de biomasse.

Le réacteur comprend des disques plastiques positionnés verticalement et des réservoirs opaques dans lesquels les disques ont été placés à mi-chemin dans le support de développement. Ils ont été modifiés pour intensifier la formation du bio-film primaire et fournir un nombre suffisant de cellules pour la repousse du bio-film après la récolte. La rotation continue des disques a assuré un mouillage adéquat de toute la surface et une distribution de la lumière adéquate sur le bio-film. En outre, les effets négatifs de l'intensité de lumière d'imprégnation ont été empêchés par le mouvement cyclique du bio-film de la lumière dans le réservoir sombre.

Les partenaires du projet ont également créé un outil d'optimisation et de production d'algues basé sur un logiciel permettant aux utilisateurs de spécifier certains besoins et certaines conditions. Par exemple, la quantité de CO2 émis et le type d'algues produite peuvent être spécifiés après avoir déterminé la vitesse et les conditions de croissance de différentes espèces d'algues sur différentes surfaces.

L'équipe a identifié plusieurs espèces d'algues qui peuvent être cultivées sur une surface enduite avec des rendements supérieurs et à moindres coûts par rapport aux réacteurs commerciaux. Les chercheurs ont également développé avec succès des bio-films de micro-algues sélectionnées dans le réacteur de laboratoire ALGADISK. Ils ont démontré que l'utilisation du réacteur réduit l'émission des GES dans tous les scénarios étudiés. En outre, une technologie de récolte simple et solide pour les bio-films a été conçue et testée en laboratoire.

ALGADISK a réussi à atteler des micro-algues pour capter du CO2 et à produire des protéines. Cette technologie durable contribuera également à l'économie des connaissances croissante de l'Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Biomasse, micro-algue, dioxyde de carbone, captage de CO2, ALGADISK, bio-film