Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MAGNA — Résultat en bref

Project ID: 232131
Financé au titre de: FP7-SME

Lancer de nouvelles technologies de positionnement global

Des chercheurs ont créé un environnement de simulation pour stimuler le développement d'applications de navigation par satellite plus puissantes. Le nouveau logiciel sera utile pour développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés.
Lancer de nouvelles technologies de positionnement global
Au cours de la dernière décennie, la navigation par satellite et les technologies liées aux systèmes globaux de navigation par satellite (GNSS - Global Navigation Satellite System) sont devenues courantes dans les produits de grande consommation. Il existe désormais une demande énorme en applications plus sophistiquées basées sur le positionnement dans le contexte professionnel ou des loisirs.

Mais cette nouvelle génération d'applications a des besoins supérieurs en matière de fiabilité et d'intégrité, par rapport au système de positionnement global (GPS) sur lequel sont basés la plupart des récepteurs GNSS actuels. Ce signal a une précision limitée et peut se révéler peu fiable dans les environnements urbains, en cas de mauvais temps ou en présence d'autres signaux sans fil.

Le système de positionnement par satellite européen Galileo permettra d'améliorer considérablement les services de GNSS, mais il ne sera complètement opérationnel qu'aux environs de 2020. En attendant, l'Agence spatiale européenne (ESA) a développé le système européen de navigation par recouvrement géostationnaire (EGNOS - European Geostationary Navigation Overlay Service), un système étendu qui fournit les améliorations nécessaires au signal GPS. Cependant, pour l'instant, les seules applications commerciales qui ont exploité les capacités supérieures de ce système sont liées au domaine de l'aviation civile.

Le projet MAGNA («Methodologies and tools advancing the design and validation of EGNOS/Galileo aware applications») a développé des bibliothèques et des outils logiciels pour permettre aux petites et moyennes entreprises (PME) de concevoir et de valider des applications de positionnement EGNOS/Galileo.

Les membres de l'équipe ont analysé les cahiers des charges de diverses applications et adapté les algorithmes actuellement utilisés dans le domaine aéronautique. Trois paramètres importants ont dû être incorporés: le récepteur, le réseau local de télécommunications et l'environnement physique alentour, ainsi que le système EGNOS lui-même.

Selon les estimations, les technologies de positionnement représenteront un marché global d'une valeur de 160 milliards d'euros d'ici 2020, avec des applications dans des domaines aussi divers que les activités liées à la mer, la gestion de flotte, l'assistance à domicile, le contrôle de la qualité de l'air et la gestion du trafic. Les outils MAGNA aideront à stimuler l'innovation et à éliminer les obstacles à l'entrée pour permettre à des entreprises de petite taille d'être compétitives dans ce marché en pleine expansion.

Informations connexes