Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TIRAMISU — Résultat en bref

Project ID: 284747
Financé au titre de: FP7-SECURITY
Pays: Belgique

De nouveaux outils pour la détection de mines

Une équipe européenne travaille sur des systèmes de détection et d'enlèvement des mines et autres bombes non explosées. Ces outils prometteurs incluent des systèmes de données satellite et d'information à référence spatiale, des détecteurs robots d'un nouveau genre, des abeilles entraînées et des vêtements de protection individuelle.
De nouveaux outils pour la détection de mines
Les mines et autres munitions non explosées (UXO) restent souvent en place longtemps après la fin d'un conflit militaire et le danger qu'elles représentent empêche tout retour à une utilisation normale des terres. Le retrait sûr des explosifs est vital, mais nécessite une détection minutieuse.

Le projet TIRAMISU («Toolbox implementation for removal of anti-personnel mines, submunitions and UXO»), financé par l'UE, a été mis en place afin de contribuer à résoudre ce problème. Ce projet, qui regroupe 26 partenaires de 11 pays européens et le Japon, vise à fournir à la communauté de l'action anti-mines des outils couvrant trois aspects du déminage. Ces derniers sont les suivants: planification, détection et enlèvement, plus des outils de formation. Le projet est divisé en 10 modules traitant de ces domaines. L'initiative d'une durée de quatre ans s'achèvera fin 2015.

Durant la première année du projet, l'équipe a défini un ensemble d'outils, lancé son développement et entrepris sa révision. La dernière version en date comporte un système d'information à référence spatiale, un système d'acquisition de données satellite et un outil de gestion de l'action de déminage qui utilise les deux autres systèmes.

Durant la seconde année, le travail sur la détection de mines s'est poursuivi et certains détecteurs ont été montés sur des plateformes de base robotique à des fins de test. Une plateforme a été conçue pour l'action de déminage et les applications agricoles. Des drones ont été évalués et achetés et l'un d'entre eux est actuellement testé en vue d'une utilisation pour les opérations de déminage. Des abeilles sont également testées en vue de les utiliser comme détecteurs d'explosifs et les résultats en provenance de Croatie semblent prometteurs.

Le projet développe deux outils éducatifs au sujet du risque lié aux mines: un jeu vidéo et une pièce radiophonique. La pièce a été testée sur des réfugiés en Algérie.

Les autres travaux concernaient le développement d'outils d'enlèvement d'explosifs, notamment des roues et des récipients résistant aux explosions, la décomposition de la substance chimique synthétique RDX et le prototypage des combinaisons de neutralisation. Par ailleurs, le projet sélectionne et teste le meilleur équipement de protection individuelle, qui implique l'utilisation d'un lanceur triple action permettant de rendre les tests plus réalistes au niveau de la balistique.

Le groupe combine tous les outils en un système unique, en s'attachant tout particulièrement à concevoir le système de communication. Les protocoles de validation finale ont été déterminés.

Enfin, le projet s'est fait connaître au travers de son site web et de présentations, ce qui a entraîné la préparation d'un documentaire pour la télévision belge et australienne.

TIRAMISU fournira aux utilisateurs des outils opérationnels certifiés et une assistance technique. La détection et la neutralisation des UXO pourront ainsi s'effectuer en toute sécurité, éliminant un danger important.

Informations connexes

Thèmes

Security

Mots-clés

Détection de mines, mines, munitions non explosées, explosifs, sous-munitions