Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PORPARDET — Résultat en bref

Project ID: 222590
Financé au titre de: FP7-SME

Un système d'alerte précoce pour détecter l'amiante

Des chercheurs de l'UE ont mis au point un prototype de système portatif pour détecter la présence de particules d'amiante dans l'air. Grâce à cet appareil, les ouvriers du bâtiment pourront détecter plus rapidement la présence d'amiante et se protéger ainsi de manière appropriée.
Un système d'alerte précoce pour détecter l'amiante
Les fibres d'amiante sont une cause majeure d'incapacité et de décès dans le secteur du bâtiment et autres secteurs connexes. Cependant, jusqu'à présent, il n'était pas facile d'identifier une fibre inconnue telle que l'amiante.

Actuellement, il n'existe pas de méthodes précises et rapides pour déterminer si de l'amiante est présente dans un environnement industriel. Identifier les particules d'amiante et les analyser sur les chantiers de construction a donc constitué l'objectif du projet 'Portable particulate detection device' (PORPARDET), financé par l'UE.

Les propriétés optiques de l'amiante ont été utilisées en vue de la détecter, et ainsi d'avertir de sa présence. Dans l'étape suivante du projet, le détecteur a analysé la forme optique générée sous lumière polarisé de façon à indiquer la présence de fibres d'amiante de composition chimique complexe et spécifique, comme l'amiante bleu.

PORPARDET a abouti au développement de deux systèmes de détection automatique portatifs. Ces appareils innovants sont basés sur de nouvelles méthodes de concentration et d'analyse des particules d'amiante. Le premier est un dispositif transportable intégrant une alarme immédiate; le second est un système d'établi capable de fournir une analyse quantitative rapide sur site. Les deux systèmes peuvent enregistrer l'exposition dans le temps.

Les deux prototypes PORPARDET ont été fabriqués avec succès et le système de détection, qui a servi pour les deux, a été vérifié. Malheureusement, des difficultés techniques imprévues ont retardé la poursuite du projet si bien qu'il n'a pas été possible de mener à terme les derniers essais de quantification concernant les deux systèmes.

Il est donc nécessaire de poursuivre les travaux sur les dispositifs produits par le projet PORPARDET désormais terminé. Dès que ces travaux seront achevés, les nouveaux dispositifs pourront être commercialisés; ce qui rendra les tâches des ouvriers exposés à l'amiante plus sécurisées.

Informations connexes