Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MARINA — Résultat en bref

Project ID: 263215
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Royaume-Uni

Des outils et des méthodes innovantes de gestion du risque pour les nanomatériaux

Pour utiliser les composés chimiques et élaborer la réglementation de leur sécurité, il est essentiel de disposer de procédures standardisées et intégrées capables d'évaluer leur exposition, les dangers et les risques potentiels. L'initiative MARINA, financée par l'UE, a développé des outils similaires pour les nanomatériaux (ENM, pour engineered nanomaterials).
Des outils et des méthodes innovantes de gestion du risque pour les nanomatériaux
Les études liées au risque abordent de plus en plus l'exposition et la toxicité des nanomatériaux dans diverses procédures internes de tests individuels. Par contre, une évaluation intégrée, systématique et généralisée de la sécurité environnementale et sanitaire dans un cadre de gestion organisé, reste à développer.

C'est dans ce contexte que le projet MARINA (Managing risks of nanoparticles) a développé et validé une stratégie d'évaluation et de gestion du risque posé par les nanomatériaux.

Les partenaires du projet ont abordé quatre thèmes principaux: les matériaux, l'exposition, les dangers et les risques. Ils ont développé une stratégie d'évaluation des risques pour l'homme et pour l'environnement et un kit de gestion intégrée et standardisée qui va bien au-delà des pratiques actuelles et qui débouche sur un ensemble d'outils de référence, applicables au niveau mondial, pour chacun de ces thèmes.

Plus précisément, les partenaires ont créé des outils référentiels pour chaque thème en les intégrant dans un ensemble d'outils dédiés à la santé et à l'environnement. Ces outils ont été validés par des études de cas. Les membres du projet ont également réalisé et mis à disposition pour de futurs projets, un ensemble des principaux nanomatériaux comprenant leurs méthodes de caractérisation de référence. Ils ont également mis au point des méthodes qui permettront de faire progresser nos connaissances quant aux propriétés, interactions, expositions ou devenirs de ces nanomatériaux manufacturés en regard de notre santé et celui de la qualité de notre environnement.

L'équipe du projet a intégré les résultats obtenus dans chacun des quatre thèmes dans une stratégie cohérente d'évaluation du risque et d'essais intelligents, adoptée tant par les industriels que par les régulateurs. Enfin, elle a élaboré une base de données complète des résultats expérimentaux qui permettra de comprendre l'interaction des nanomatériaux manufacturés avec les humains et leur environnement. Ces résultats ont été communiqués à tous les membres de l'OCDE et au groupe de Sécurité des nanomatériaux pour tous les projets actuels et futurs.

Plus de 80 articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture sont nés de ces travaux.

Les nouveaux paradigmes du projet concernant l'évaluation, la gestion et la réduction des risques permettront ainsi le développement d'une nanotechnologie sûre et écologique avec tous les bénéfices potentiels que celle-ci peut apporter à la société.

Informations connexes

Mots-clés

Gestion du risque, nanomatériaux transformés, risques, sécurité environnementale et santé, nanoparticules