Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PlasmaClean — Résultat en bref

Project ID: 287099
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: Irlande

La décontamination des composites de l'aérospatiale

L'élimination des contaminants organiques des surfaces composites est capitale pour l'intégrité des assemblages. Un financement de l'UE a apporté son soutien au développement d'une nouvelle technologie de contrôle du processus pour garantir les performances d'une technique de traitement des surfaces prometteuse.
La décontamination des composites de l'aérospatiale
Les problèmes liés aux assemblages sur les matériaux en titane et composite utilisés pour les composants structurels dans le secteur de l'aérospatiale peuvent avoir des résultats catastrophiques. Les jets de plasma à pression atmosphérique qui génèrent des plasmas à température et pression ambiantes sont de plus en plus utilisés pour éliminer les contaminants organiques afin d'améliorer l'intégrité des assemblages. Toutefois, la technique étant relativement nouvelle, il n'existe actuellement pas de technologie de contrôle du processus.

Des scientifiques financés par l'UE ont étudié la faisabilité de l'élimination des contaminants organiques via des traitements au plasma atmosphérique, validant dans le même temps une technologie adéquate pour le contrôle du processus. Dans le cadre du projet PLASMACLEAN («Surface mapping and control during atmospheric plasma treatments»), les chercheurs ont évalué la spectroscopie infrarouge de réflexion combinée à la spectroscopie optique et aux techniques acoustiques. Les composites étaient alors peints au pistolet, suivi par un test d'adhérence pour déterminer si les surfaces traitées au plasma répondent aux exigences des assemblages.

L'étude a soutenu l'excellent potentiel du traitement au plasma atmosphérique combiné à la spectroscopie optique pour l'élimination des contaminants contrôlée pendant la fabrication des éléments composites de l'aérospatiale. L'équipe a en outre développé le mappage de surface et la technologie de contrôle requis pour accompagner la spectroscopie optique lors du traitement au plasma atmosphérique. L'outil de spectroscopie optique peut également identifier tout dommage thermique de l'élément composite causé par le jet d'air.

Ces progrès devraient mener à un contrôle du processus en temps réel d'une nouvelle technique importante pour améliorer l'intégrité des assemblages. Les résultats devraient avoir un impact positif sur les industries de production haut de gamme comme l'aviation ainsi que sur la sécurité des grandes structures composites.

Informations connexes

Mots-clés

Contaminant organique, composite, contrôle du processus, aérospatial, plasma atmosphérique, spectroscopie d'émission optique