Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FORLAB — Résultat en bref

Project ID: 285052
Financé au titre de: FP7-SECURITY
Pays: Espagne
Domaine: Sécurité

Des méthodes d'investigation criminalistique pour les engins explosifs

Un nouveau système intégré pour analyser les indices après une explosion pourrait permettre d'identifier plus facilement les engins explosifs.
Des méthodes d'investigation criminalistique pour les engins explosifs
Aujourd'hui, les tensions se multiplient et entraînent une augmentation des actes terroristes utilisant des bombes artisanales. Pour anticiper d'autres attaques et neutraliser les menaces, il faut donc disposer de systèmes sophistiqués de recueil d'indices après l'explosion. Le projet FORLAB (Forensic laboratory for in-situ evidence analysis in a post blast scenario), financé par l'UE, s'est attaqué à ce problème.

Les membres du projet ont travaillé sur des méthodes permettant d'optimiser la collecte des indices après l'explosion d'une bombe artisanale. L'innovation principale résidait dans l'établissement d'une boucle d'informations dynamique en temps réel entre l'équipe criminalistique chargée du recueil des indices sur le lieu de l'explosion, et le laboratoire distant où toutes les informations du site de l'attentat sont disponibles en temps réel.

Pour atteindre ses objectifs, le projet FORLAB a mis au point un système extrêmement avancé d'analyse criminalistique (LIBS-RAMAN, LIF, NLJD), capable d'analyser les indices et de reconstituer la scène en 3D en seulement quelques minutes. Les utilisateurs ayant pris part au projet sont très impliqués dans l'optimisation du système, qui représentera un outil permettant aux centres de commandement et de contrôle de prendre des décisions en temps réel.

L'équipe du projet a évalué les solutions disponibles, défini les caractéristiques du système, et commencé le développement d'un équipement prototype pour rechercher les indices sur site. Elle a aussi travaillé sur la communication entre les modules et sur leur positionnement dans le système, ainsi qu'aux aspects techniques de la reconstitution de la scène en 3D.

Pour diffuser ses résultats, l'équipe a créé un site web et rédigé des documents tels que newsletters et brochures.

Les partenaires du projet ont conduit une simulation (avec une véritable explosion) et des tests en laboratoire pour valider leur système et le perfectionner. Une autre campagne de test a été réalisée à partir des simulations de trois scénarios différents, afin de collecter les données réelles qui permettront d'optimiser le système.

Ceci a permis d'améliorer les procédures utilisées par les forces de sécurité européennes pour enquêter sur les scènes de crime, en particulier après une explosion, en aidant à faire progresser l'enquête plus rapidement. Le nouveau système intégré contribue à réduire le nombre de prélèvements requis par le laboratoire et aide les enquêteurs à identifier les auteurs.

Le système mis au point par le consortium sera essentiel dans la protection de la société en identifiant les matériaux utilisés lors des attentats, aidant ainsi à appréhender les coupables.

Informations connexes

Thèmes

Security

Mots-clés

Criminalistique, attentats à la bombe, engins explosifs improvisés, recueil d'indices, FORLAB