Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GLOBAL-BIO-PACT — Résultat en bref

Project ID: 245085
Financé au titre de: FP7-KBBE

Harmonisation de la production mondiale de biomasse

De nombreux pays produisent de plus en plus activement de la biomasse utilisée dans différents produits. Des scientifiques financés par l'UE ont rédigé des recommandations en faveur de la normalisation d'une certification mondiale dans le but d'obtenir des avantages socio-économiques.
Harmonisation de la production mondiale de biomasse
Les débats publics sur la durabilité ont essentiellement porté sur les biocarburants, aussi les discussions sur les produits à base de biomasse ont pris du retard. De plus, si les facteurs environnementaux ont largement été pris en compte, l'aspect socio-économique de la durabilité est resté largement absent des études, notamment la lutte contre la pauvreté et les conditions de travail. Le projet GLOBAL-BIO-PACT («Global assessment of biomass and bioproduct impacts on socio-economics and sustainability»), financé par l'UE, avait pour objectif de combler cette lacune.

Afin d'évaluer les conséquences socio-économiques de la production de biomasse, des scientifiques se sont penchés sur sept études de cas concernant divers types de biomasse et produits dans des pays représentatifs. Des recommandations ont ensuite été communiquées aux décideurs afin de soutenir les efforts d'amélioration du développement durable, de la richesse et des conditions de travail.

Concernant les chaînes de transformation du biocarburant/biomasse, l'équipe a souligné les différences entre une utilisation industrielle ou à petite échelle de la biomasse, et rédigé plusieurs rapports. L'un de ces documents examinait la conversion des critères de durabilité socio-économique en indicateurs et seuils applicables dans la pratique.

L'évaluation de l'impact de la production de biomasse sur la sécurité alimentaire est un élément important du projet, bien que difficile et plutôt controversé. Les chercheurs sont parvenus à développer un cadre de modélisation prédictive intégrant les paramètres économiques et biophysiques des systèmes énergétiques et alimentaires.

L'équipe a évalué le lien entre les impacts socio-économiques et environnementaux en examinant plus particulièrement l'harmonisation et l'amélioration des processus de certification. La perception du public jouant un rôle important dans les politiques futures, les scientifiques ont conçu une méthodologie et des directives pour l'évaluer. Cette évaluation s'est appuyée sur plusieurs études de cas.

Ces activités ont conduit à des indicateurs de durabilité économique et à des recommandations concernant les programmes, les politiques et l'harmonisation des certifications de durabilité. L'équipe a conclu qu'il fallait mettre en place un programme obligatoire de surveillance et d'évaluation pour les entreprises de production de biomasse et de bioénergie qui commercialisent certains produits dans le cadre de la directive de l'UE sur l'énergie renouvelable. Ces entreprises devraient alors à leur tour publier leurs résultats dans le cadre de programmes de responsabilité sociale d'entreprises. Ce type de loi devrait être appliqué dans le respect de l'égalité et sans préjugé.

Le projet GLOBAL-BIO-PACT a mis en évidence les méthodes et les moyens utilisés pour harmoniser la certification du secteur mondial de la production de biomasse pour le bien de toutes les parties impliquées. Une production durable tenant compte de l'impact socio-économique des acteurs de toute taille aura un impact très positif sur l'économie mondiale et ses citoyens.

Informations connexes