Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CATCH-C — Résultat en bref

Project ID: 289782
Financé au titre de: FP7-KBBE
Pays: Pays-Bas

Vers une meilleure gestion des sols agricoles

Des chercheurs en Europe étudient d'autres pratiques de gestion des sols afin d'arrêter le déclin de la qualité des sols dans la région.
Vers une meilleure gestion des sols agricoles
En effet, les pratiques agricoles qui réduisent la quantité de carbone dans le sol peuvent perturber l'activité des microbes qu'il abrite, sa structure ainsi que l'apport d'eau et de nutriments aux cultures. Elles peuvent aussi réduire la capacité du sol à compenser les rejets de gaz à effet de serre.

Le projet CATCH-C (Compatibility of agricultural management practices and types of farming in the EU to enhance climate change mitigation and soil health), financé par l'UE, visait de meilleures pratiques de gestion pour limiter ou éviter ces inconvénients. Il a étudié les effets des options de gestion des sols, ainsi que les obstacles à l'adoption des meilleures pratiques dans différents types d'exploitations.

Les chercheurs ont utilisé des données provenant de plus de 300 expériences à long terme, pour quantifier les effets de ces options de gestion des sols sur certains indicateurs de la qualité des sols, de la productivité des cultures et de la gestion du climat.

Dans l'ensemble, les meilleures pratiques de gestion ont amélioré la qualité des sols de plusieurs façons. Les chercheurs de CATCH-C ont cependant constaté qu'elles s'accompagnaient d'inconvénients comme un rendement inférieur ou une augmentation des rejets. Ils ont également noté que les conditions locales avaient un fort impact sur l'efficacité de ces pratiques, voire sur le sens de leur effet.

Les chercheurs ont sélectionné 24 types d'exploitations agricoles en Europe, en fonction des données du sol et du climat, ainsi que de leur profil économique. Pour ces types, ils ont recueilli l'opinion de 2 500 exploitants sur les pratiques de gestion des sols ainsi que sur le concept de dégradation des sols. Ils ont aussi passé en revue les politiques de l'UE relatives aux sols, et la façon dont elles favorisent ou non l'adoption de meilleures pratiques de gestion des sols.

Les chercheurs ont analysé les politiques susceptibles d'affecter les sols, pour déterminer comment elles tiennent compte des enjeux en la matière, en allant depuis les objectifs de l'UE ou les documents nationaux jusqu'à la mise en œuvre locale des mesures. Ils ont constaté que ces enjeux n'étaient que peu pris en compte. Pour rendre les politiques plus efficaces, les chercheurs ont déterminé plusieurs facteurs clés: faciliter une incorporation davantage ascendante des enjeux locaux, trouver des méthodes pour partager les coûts de la recherche et de la diffusion des résultats, surveiller les effets via des indicateurs sûrs, et optimiser l'allocation spatiale des fonds aux régions les mieux équipées pour soutenir les objectifs de l'UE (comme la rétention et la séquestration du gaz carbonique).

Enfin, le projet CATCH-C a créé KnowSoil, un outil web d'aide à la décision, qui récapitule les coûts et les avantages des pratiques durables pour les agriculteurs, le public et l'environnement. Cet outil est proposé dans 7 langues. Il propose des directives validées par la science pour mieux gérer les sols, et sur lesquelles l'UE pourrait baser ses politiques relatives aux sols.

Informations connexes

Thèmes

Food

Mots-clés

Gestion des sols, exploitations agricoles, agriculture, qualité du sol, meilleures pratiques de gestion agricole