Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

EURISLAM — Résultat en bref

Project ID: 215863
Financé au titre de: FP7-SSH

Les politiques d'intégration des musulmans en UE

Une récente initiative de recherche a analysé les différences et les similitudes entre pays dans les approches de l'intégration culturelle des immigrants, en particulier des musulmans. Les chercheurs ont examiné la façon dont les différentes traditions de l'identité, de la citoyenneté et des relations église-État ont influencé l'intégration de l'Islam dans les pays d'immigration européens.
Les politiques d'intégration des musulmans en UE
Avec le soutien financier de l'UE, le projet EURISLAM s'est concentré sur les conséquences de ces différentes approches des pays d'immigration. L'objectif était de déterminer leur influence sur les modèles de distance culturelle et d'interaction entre les immigrés musulmans (et leurs descendants) et la société d'accueil. La Belgique, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse et le Royaume-Uni faisaient partie des pays concernés par cette étude.

EURISLAM a évalué les différentes traditions et leur impact sur le débat public concernant l'Islam au cours des dix dernières années en Europe. Les résultats ont mis en évidence différentes façons dont les pays européens abordent la question des différences religieuses et culturelles, et les différences de configuration de la nature et de la portée des débats publics aux niveaux national et européen.

Les partenaires du projet se sont concentrés sur l'interaction entre les variables au niveau national, ou macro, (par exemple, la citoyenneté et les politiques culturelles) ainsi qu'au niveau individuel, ou niveau micro (par exemple, les sentiments d'acceptation et les idées de la distance culturelle). En tant que tel, les variations au niveau de l'identité, de la citoyenneté et des relations église-État sont considérées comme essentielles à l'expérience de la distance culturelle et des interactions entre les musulmans et leurs sociétés d'accueil.

Les activités de recherche d'EURISLAM ont généré une multitude de renseignements sur l'identité ethnique et religieuse, la langue, la distance culturelle perçue, les réseaux et les musulmans et les débats dans les médias. Les analyses de ces domaines et d'autres ont offert des renseignements importants sur l'intégration socioculturelle des musulmans en Europe, et l'étude décrivait un ensemble de facteurs réguliers qui peuvent être utilisés pour comprendre la situation actuelle. Ces questions ont trait au niveau de scolarité, à la situation sur le marché du travail, à l'identification religieuse et à la réduction du capital social.

La question de l'intégration est un thème dominant qui structure les débats publics sur les musulmans et l'Islam. Les questions relatives aux droits religieux et aux problèmes sociaux des minorités sont des problèmes majeurs dans ce domaine, aussi les questions relatives aux musulmans en Europe sont fortement liées aux caractéristiques et aux traditions nationales, les acteurs supranationaux jouant un rôle mineur dans le débat sur l'intégration.

Dans l'intérêt de l'amélioration des relations, EURISLAM a formulé un certain nombre de recommandations politiques qui concernent un meilleur soutien de l'État-nation, le rôle important des organisations civiles, professionnelles et autres pour faciliter l'intégration, et un changement au niveau de la couverture médiatique, s'éloignant de l'attention exclusivement orientée sur les évènements dramatiques. Ces recommandations encouragent également l'élaboration de politiques en faveur de l'intégration sociale et culturelle des musulmans européens, en mettant l'accent sur les caractéristiques individuelles telles que l'éducation, la position sur le marché du travail et le capital social.

Informations connexes