Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SIM4RDM — Résultat en bref

Project ID: 284514
Financé au titre de: FP7-INFRASTRUCTURES
Pays: Royaume-Uni

L'optimisation de la gestion des données pour une recherche plus transparente et plus efficace

Un projet financé par l'UE permet une exploitation plus efficiente des nouvelles infrastructures de données. Ce travail fournit aux chercheurs, les connaissances, les compétences et les infrastructures de support dont ils ont besoin pour mettre en place les méthodologies d'une bonne gestion des données de recherche (RDM).
L'optimisation de la gestion des données pour une recherche plus transparente et plus efficace
Le projet SIM4RDM (Support infrastructure models for research data management) promeut en effet le partage des données de recherches en utilisant les systèmes de données publiques. Les six membres du consortium ont ainsi créé les mécanismes d'une bonne gestion et d'un stockage efficient des données - essentielles pour une recherche productive et la génération d'un progrès économique et scientifique - tout en les préservant pour les générations futures.

Les partenaires du projet SIM4RDM ont analysé les actions existantes de financement au niveau européen et à l'étranger, et examiné les pratiques et ambitions des programmes de gestion des données de recherche. Ils ont réalisé plusieurs modèles, cadres d'évaluation et propositions pour de futures actions nationales ainsi qu'une coordination pan-européenne et internationale.

Ces recherches ont débouché sur une cartographie complète des pratiques européennes en matière de gestion des données de recherche, et sur des recommandations spécifiques pour les organisations de financement, les organismes nationaux, les institutions de recherche, les prestataires d'infrastructure et les éditeurs. En ciblant la participation de ces organismes dans un système international de partage des données, ces travaux ont amélioré les pratiques de gestion des données et la coordination des actions de gestion pour chaque groupe participant.

Pour aborder le paysage complexe de la gestion des données de recherche, les partenaires du projet ont élaboré un modèle de module central axé sur l'ensemble des problèmes de gestion susceptibles d'être rencontrées en Europe, complété par d'autres modules abordant les questions spécifiques à chaque pays et groupe de participants. Les partenaires du projet ont ainsi identifié cinq domaines critiques: organisationnel, juridique, technique, celui de l'expérience des utilisateurs, et celui de la réutilisation des données.

Plusieurs ateliers ont permis de valider et d'optimiser les travaux concernant le financement des projets et les cadres d'évaluation. Les partenaires ont également mené plusieurs études de cas en France, en Hongrie, aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves afin de tester et d'améliorer ces cadres d'évaluation. Les rapports concernant ces études de cas sont disponibles en cliquant sur le lien en ligne.

Le résultat principal de ce projet est le Cadre d'intervention. Il peut être utilisé par les différents acteurs de la gestion des données de recherche pour évaluer la maturité actuelle d'une pratique de gestion et en déterminer la maturité optimale. Il liste également les actions potentielles, y compris celles menées en collaboration avec d'autres partenaires.

Ces travaux ont ainsi permis de générer les compétences et les capacités indispensables pour que les chercheurs tirent profit des avancées techniques tant au niveau des petites infrastructures de données que des plus grandes. Les résultats du projet ont rendu ainsi la recherche plus transparente grâce à une plus grande accessibilité et une vérification plus aisée des données de recherche.

Informations connexes

Mots-clés

Gestion des données de recherche, infrastructure de données, chercheurs, SIM4RDM