Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FREESIC — Résultat en bref

Project ID: 285205
Financé au titre de: FP7-SECURITY
Pays: Slovaquie

Améliorer les communications interopérables entre les services d'urgence

Les urgences civiles impliquent toujours l'intervention de nombreuses agences séparées, qui doivent pour cela communiquer efficacement. Une initiative de l'UE a conçu un système web innovant et sûr, pour relier en toute transparence la police, les pompiers et les autres services d'urgence.
Améliorer les communications interopérables entre les services d'urgence
Le projet FREESIC (Free secure interoperable communications), financé par l'UE, s'est attaché à aider de nombreuses agences à communiquer efficacement. Son but était de concevoir un système unique de communications interopérables.

Chaque agence continue d'utiliser ses systèmes et son équipement, mais grâce au système de FREESIC, elles sont toutes connectées. Ce système permet aux agences européennes d'être reliées et de se coordonner à travers les frontières, d'une manière sûre et contrôlée. Cette interconnexion des systèmes de communication ne nécessite pas d'investissement notable, et le coût de fonctionnement est minimal. Les agences peuvent rejoindre FREESIC et rester connectées pour un coût relativement faible.

Les travaux ont commencé par l'identification, l'analyse et la résolution des obstacles légaux, organisationnels et opérationnels de l'interopérabilité. Le projet a poursuivi en concevant le système de communication interopérable, avec une interface composée de modules logiciels open source et des exemples de configurations d'implémentation. Ce système autorise les échanges d'informations requis.

Les partenaires du projet ont publié une passerelle open source permettant aux organisations de services d'urgence, connectées à FREESIC, d'échanger des informations avec d'autres partenaires, où qu'ils soient.

Le projet avait un but important, celui de collaborer avec les utilisateurs pour obtenir leurs retours et déterminer leurs besoins. Pour cela, il a impliqué huit pays de l'UE et les États-Unis, et organisé des démonstrations de test sur le terrain, des ateliers et des expositions lors de salons.

Les chercheurs ont rédigé des guides, des procédures et des recommandations d'interopérabilité, à partir des retours des parties prenantes et des obstacles à l'interopérabilité. Il s'agissait des avis des utilisateurs, des meilleures pratiques proposées, des protocoles obligatoires et d'instructions étapes par étape sur l'usage du système.

FREESIC a proposé un système d'interopérabilité sûr et économique, contribuant à rationaliser les communications entre les agences et donc à sauver des vies.

Informations connexes

Mots-clés

Communications interopérables, services d'urgence, urgences civiles, police, pompiers, communication entre les agences