Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

START — Résultat en bref

Project ID: 295003
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Ukraine

Une collaboration scientifique plus étroite entre l'Europe et l'Ukraine

Un projet financé par l'UE s'est attaché à créer des opportunités de collaboration entre des scientifiques ukrainiens et des centres de recherche de l'UE. L'échange d'expertises et de technologies a débouché sur un environnement productif pour aborder des secteurs clés de la recherche sur les matériaux superdurs et leurs applications.
Une collaboration scientifique plus étroite entre l'Europe et l'Ukraine
L'Institut V.N. Bakul Institute for Superhard Materials (ISM) de l'Académie nationale des sciences de l'Ukraine est un établissement de pointe dans ce domaine. Par le biais du projet START («Boosting EU-Ukraine cooperation in the field of superhard materials»), l'ISM est devenu un institut d'excellence en termes de coopération internationale pour l'Europe de l'Est dans son ensemble.

Un objectif essentiel du projet était de renforcer la position et la visibilité de l'ISM. Pour cela, une stratégie de recherche à moyen et long terme a été développée, en fonction des compétences en recherche. La mise en œuvre d'activités de recherche conjointe entre l'ISM et des centres européens de pointe a constitué une étape importante pour continuer à soutenir ses objectifs de recherche.

Diverses activités de formation ont été organisées pour soutenir le développement de connaissances et de compétences en vue de l'implication de l'ISM dans des projets de recherche financés par l'UE. D'autre part, des activités de jumelage, comme des délégations et la participation de scientifiques de l'ISM à des conférences internationales, ont contribué à améliorer la visibilité de l'institut auprès d'acteurs de premier plan de la recherche.

Le projet START a posé les bases d'une meilleure intégration de l'ISM dans l'Espace européen de la recherche. Il a notamment stimulé ses travaux dans le domaine des matériaux superdurs, ce qui devrait encourager des collaborations avec d'autres laboratoires en Europe de l'Est, au-delà de la durée du projet.

Informations connexes

Mots-clés

Ukraine, matériaux superdurs, recherche conjointe, Espace européen de la recherche, science des matériaux