Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HOMECARE — Résultat en bref

Project ID: 222954
Financé au titre de: FP7-HEALTH

Intégration des soins à domicile pour les patients les plus fragiles et les plus âgés

Des chercheurs européens ont abordé les problèmes relatifs à la continuité des services de santé: ces problèmes surviennent fréquemment après la sortie de l'hôpital en raison de systèmes de soins fragmentés. L'intégration des soins à domiciles pour les patients les plus âgés et les plus fragiles constituait l'objectif principal des chercheurs.
Intégration des soins à domicile pour les patients les plus fragiles et les plus âgés
Dans le but de réaliser une évaluation complète des soins intégrés à domicile (IHC, pour integrated homecare) en termes de technologie de santé (HTA, pour health technology assessment), le projet HOMECARE a axé ses travaux sur les patients souffrant d'accident vasculaire cérébral, de défaillance cardiaque ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). L'évaluation des technologies de santé, basée sur des guides pratiques traitant des pathologies présélectionnées, a été développée par un groupe d'experts internationaux spécialisés dans chaque pathologie. L'initiative financée par l'UE incluait des essais cliniques et des expériences pilotes équipées d'installations de téléservices.

Les partenaires du projet ont développé et documenté de nouvelles options de sortie d'hôpital pour les patients somatiques âgés et fragiles dans chacune des trois pathologies chroniques étudiées. Les chercheurs proposent que ces nouvelles voies soient empruntées en parallèle d'une coordination réalisée par les médecins généralistes.

Le projet HOMECARE a ainsi identifié un certain nombre de conditions nécessaires à la mise en œuvre de cette intégration des soins à domicile. Tout d'abord, les données psychologiques du patient et les paramètres du domicile doivent être au centre de l'efficacité organisationnelle de l'IHC. Deuxièmement, les soins à domicile doivent être apportés par une équipe multidisciplinaire sensibilisée. Troisièmement, l'organisation et le financement doivent nécessairement être adaptés au système local de santé. Enfin, le patient-centrisme clinique intégré doit être équilibré avec l'économie des soins à domicile.

Comparant les soins à domicile intégrés avec une hospitalisation classique, les partenaires de cette étude financée par l'UE ont tout d'abord passé en revue les bases de connaissances concernant les soins à domiciles pour les patients souffrant d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance cardiaque ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Les chercheurs ont complété ces connaissances par de nouvelles enquêtes et de nouveaux essais. Ils ont ensuite travaillé à l'élaboration de guides pratiques sur les services IHC concernant les trois maladies chroniques de l'étude. Ces guides pratiques pourront servir de support directeur pour les équipes de soins locales voulant mettre en place les services de soins à domicile et faciliter la production des données nécessaires à l'évaluation finale de ces technologies de santé.

Grâce à des études menées dans de nombreux pays européens comme la Pologne, le Portugal, la Suède, le Danemark ou les Pays-Bas, les travaux du projet soulignent l'efficacité et le potentiel des soins intégrés à domicile pour les patients souffrant d'AVC, de défaillance cardiaque ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Ce résultat est valable en termes d'efficacité clinique, d'économie de santé, de perspectives pour le patient ou le personnel soignant et en termes de perspectives organisationnelles. Les soins intégrés à domicile représentent donc une alternative viable à l'hospitalisation conventionnelle, tant pour les patients et les prestataires de soins qu'en considérant les économies potentielles pour la société.

Informations connexes