Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MAGISTER — Résultat en bref

Project ID: 214685
Financé au titre de: FP7-NMP

Un guidage magnétique de la reconstitution tissulaire

Le projet MAGISTER visait à réaliser un nouveau type de matrice magnétique (MagS) pour faciliter la régénération de tissus dans le corps. Il a ainsi fabriqué des matrices convenant à de nombreux cas et à la réparation de défauts osseux de grande taille.
Un guidage magnétique de la reconstitution tissulaire
Ce genre de thérapie ouvre de nouvelles possibilités pour la restauration fonctionnelle et structurale de tissus endommagés. L'une des approches consiste à ensemencer de cellules une matrice 3D, sur laquelle elles peuvent se fixer et se développer. L'ajout de facteurs de croissance à la matrice facilite la prolifération et la différenciation des cellules.

Les matrices magnétiques MagS disposent de propriétés uniques qui les distinguent des autres méthodes et matériaux. Elles permettent aussi de contrôler l'administration ou de redoser les facteurs de croissance, de stimuler mécaniquement les cellules ensemencées, et d'assembler une matrice dans la configuration voulue.

L'UE a fourni un financement au projet 'Magnetic scaffolds for in vivo tissue engineering' (MAGISTER) établi pour 4 ans. Le projet a conçu des applications pratiques innovantes des MagS pour le génie et la régénération tissulaires.

Les chercheurs ont mis au point et fabriqué plusieurs matériaux magnétiques biocompatibles destinés aux matrices. Ils ont utilisé des nanoparticules magnétiques (du commerce ou fabriquées par le consortium du projet) pour imprégner de l'hydroxyapatite, de la gélatine et des polymères de corail. Une combinaison magnétite-acide humique a produit de nouveaux matériaux totalement résorbables et biocompatibles.

Les chercheurs ont également mis au point de nouveaux agrégats d'agents biologiques (BIOAG) pour la libération contrôlée du facteur croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) et des cellules souches. Ils ont pour cela associé la fabrication des nanoparticules magnétiques avec une méthode innovante de fonctionnalisation de surface, basée sur des dendrons, de nouveaux peptides hyperramifiés biocompatibles. Ces dendrons ont été conçus pour fonctionnaliser la surface des nanoparticules magnétiques et pour contrôler l'exposition de groupes fonctionnels capables de fixer le VEGF. Ceci a renforcé la magnétisation des cellules souches et endothéliales, améliorant l'angiogenèse.

Les chercheurs ont démontré in vitro la colonisation d'une fibre de matrice, simultanément par deux types de cellules et via un guidage magnétique. In vivo, ils ont réussi le guidage magnétique d'agents biologiques dans la MagS, conduisant à une excellente reconstitution des tissus et à des effets incontestables sur la vascularisation.

Les résultats du projet ont été présentés via 14 publications. MAGISTER a monté qu'une matrice de type MagS peut servir de soutien de longue durée au génie tissulaire. Elle offre la capacité unique d'ajuster son activité aux besoins du patient.

Informations connexes